contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Me Wade et les manifestations politiques du week-end à la Une





Me Wade et les manifestations politiques du week-end à la Une
Presque tous les journaux ont réservé lundi leur manchette aux manifestations politiques du week-end dont le président Abdoulaye Wade a été la principale vedette, chez les opposants comme dans son camp.

Samedi à Saint-Louis, le Mouvement du 23-Juin (M-23) s’est présenté, à l’occasion d’une marche de protestation, comme le défenseur de ‘’l’héritage culturel du Sénégal, qui n’est rien d’autre que le refus de la dictature’’, c’est-à-dire, la candidature d’Abdoulaye Wade à l’élection présidentielle de février 2012, selon Le Pays au quotidien.

‘’Alioune Tine trouve un document suspect’’, titre Sud Quotidien. ‘’Le leader du M-23 dit avoir vu à Paris un document rédigé par un des membres du Conseil constitutionnel portant recevabilité de la candidature de Me Abdoulaye Wade’’ à l’élection présidentielle. Candidature contre laquelle se bat ce mouvement constitué de partis de l’opposition et d’organisations de la société civile.

Le Populaire s’intéresse à la violence politique marquée par ‘’le saccage’’ de la maison d’un responsable de l’opposition à Bambey, ce qui fait penser à son billettiste qu’‘’à quatre mois de la présidentielle, la tension monte et les signes de nervosité sont visibles’’.

‘’Pouvoir et opposition marquant leur territoire’’, selon Walfadjri, qui se fait l’écho de manifestations organisées à Thiès, comme dans d’autres villes, par le pouvoir et l’opposition.

‘’Dans la capitale du rail, le maire (Idrissa Seck) et le M-23 se sont partagés le gâteau de la mobilisation réussie contre le président de la République. En l’absence notable des principaux leaders de Benno [Siggil Senegaal]’’, rapporte Enquête.

Pour sa part, Rewmi Quotidien estime que sur cette manifestation, ‘’Idy a piégé le M23’’, tandis que Thiey-Le Journal signale d’autre part le meeting de riposte à la mobilisation des opposition et titre : ‘’Serigne Mbacké Ndiaye et consorts s’érigent en bouclier de la candidature de Me Wade’’

De son côté, Le Messager, rapporte les propos de Me El Hadji Amadou Sall, porte-parole du candidat Wade, qui ‘’coupe court aux rumeurs’’ en déclarant : ‘’Il n’y aura pas de report des élections’’.

Le Quotidien révèle, citant un notable de la confrérie mouride, que ‘’chaque khalife qui accepte de faire allégeance au chef de l’Etat (Me Wade) à travers une déclaration publique de soutien, se voit rétribuer à hauteur de 400 millions de francs CFA, sans compter les autres avantages en nature’’.

Les ‘’autres avantages en nature’’, selon Serigne Modou Mbacké, ce sont des ‘’passeports diplomatiques et de service dont le rythme de fabrication se fait à rythme endiablé’’. Autrement dit, ‘’les gros moyens’’, selon la formule de L’Observateur.

Au moment où ses adversaires prêchent l’irrecevabilité de sa candidature à l’élection présidentielle, le président Wade ‘’habille déjà sa campagne’’ en direction de ce rendez-vous électoral, constate le journal.

‘’Plus la présidentielle approche, plus Me Wade confirme sa volonté ferme de participer à… la guerre électorale de 2012. Pour le déroulement de son plan de communication, le pape du Sopi (le changement, en wolof) a sorti les gros moyens’’, poursuit L’Observateur.

APS

PiccMi.Com

Lundi 24 Octobre 2011 - 11:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.