contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Messi a déjà dépassé Maradona



Lionel Messi va disputer, dimanche, contre l'Allemagne (21 heures), la première finale de Coupe du monde de sa carrière. S'il manque toujours un titre Mondial à son palmarès, l'Argentin a déjà dépassé le maître Maradona. On vous explique pourquoi.



PICCMI.COM- Messi plus fort que Maradona ? N'importe quoi !
Vous vous êtes forcément dit ça en lisant le titre de cet article. Avant d’ajouter : «Non mais sérieux, comment voulez-vous comparer ces deux joueurs ? Ils ont joué à des époques différentes et le football des années Maradona (1976-1997) n’a rien à voir avec celui de la période Messi (2004-).» S’attaquer à Diego Armando Maradona, c’est s’attaquer à un mythe, capable de marquer des buts comme ça :

Ou comme ça :

Un mythe qui a disputé deux finales de Coupe du monde, une remportée en 1986, contre la RFA (3-2), l’autre perdue, en 1990 (0-1) contre ces mêmes Allemands. Maradona, c’est aussi des buts de fou (comme celui contre la Belgique en demi-finale du Mondial 86 où il s’infiltre au milieu de quatre joueurs ou ses coups francs directs), des répliques cultes (après son but marqué de la main contre l’Angleterre en quarts de finales du Mondial 1986, il avait expliqué que c’était l’œuvre de «la main de Dieu») et des gestes venus d’ailleurs (ses numéros de jongle avec une balle de tennis à l’échauffement, ses crochets, ses coups du sombrero, ses contrôles orientés).

En face Lionel Messi n’a rien à lui envier.
Mais il n’a pas - encore - remporté la Coupe du monde. Et il a attendu son troisième Mondial pour disputer sa première finale.
En plus Maradona, c'est un cool-symbole
Maradona, ce n’est pas qu’un footballeur. A l’instar de George Best, Maradona est une rock star. Cocaïne, suspensions, cure de désintox’, altermondialiste, problèmes avec le fisc italien, pote avec Fidel Castro, grande gueule. Maradona c’est tout ça. Un type qui a un avis sur tout, enfin surtout un avis, rarement cohérent. Il a encore régalé lors du Mondial, s’en prenant à l’Albiceleste, au président de la Fédé argentine Julio Grondona, à la FIFA ou encore à Iker Casillas. A côté du Pibe de Oro, Messi fait figure d’enfant de chœur. Jamais un mot plus haut que l’autre, jamais un mauvais geste sur le terrain. Bref, le gendre idéal.
Mais voilà : Messi plante (beaucoup) plus
Comme le foot a énormément évolué (jeu, joueurs, tactique, défenses, etc...), autant s’appuyer sur des éléments purement factuels afin de comparer les carrières de Messi et de Maradona. Et notamment leur nombre de buts. En 589 matches, Diego Armando Maradona en a inscrit 339. Soit 0,58 par match. Lionel Messi, qui vient de fêter 27 ans, a déjà explosé ce total. Depuis ses débuts en 2004, il a déjà marqué 396 fois en 516 rencontres, soit la moyenne hallucinante de 0,77 but par rencontre. Il n'est qu'à huit unités du record de buts en Liga (Telmo Zarra et ses 251 réalisations) et à trois seulement de celui de Raul en C1 (68 contre 71). Vous me direz oui mais la carrière de Maradona a été faite de hauts et de bas (ce dont Messi n’est quand même pas responsable), donc dur de comparer les deux joueurs sur ce plan-là. Mais même quand on étalonne leurs deux meilleures saisons, Messi plane bien au-dessus de son aîné. En 1982-83, avec le Barça, Maradona inscrit 23 buts toutes compétitions confondues, son record de buts en club sur une saison. En comparaison, Messi c’est 82 buts en 69 matches lors de la saison 2011-2012. Ça vaut vraiment la peine d’en rajouter ?
Léquipe.fr


Samedi 12 Juillet 2014 - 12:03



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.