contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Mondial 2014: Les Etats-Unis ne se sont pas désunis !



Très vite devant au score grâce au but rapide de Dempsey, les Etats-Unis ont bien failli laisser échapper la victoire face au Ghana, ce lundi, avant de finalement s'imposer (2-1).



Mondial 2014: Les Etats-Unis ne se sont pas désunis !
Le match

Il ne fallait ni être ne retard, ni partir avant la fin du match entre le Ghana et les Etats-Unis, remporté in extremis ce lundi par les USA (2-1). Et les Américains ont su être présents dans ces moments clés, d'abord en profitant de l'apathie générale de leurs adversaires sur le premier but de Dempsey (1-0, 1e) puis en obtenant la victoire sur un coup de tête de Brooks sur un corner parfaitement tiré (2-1, 85e). L'égalisation d'André Ayew (82e), après une belle remise dans la surface de Gyan, n'aura finalement pas fait douter les hommes de Klinsmann très longtemps. Pourtant le Ghana avec plus de précision dans les derniers gestes avaient largement les moyens de s'imposer.

Le fait marquant

Comment réussir un match de Coupe du monde sans défense ? C'est l'équation qu'a tenté de résoudre le Ghana. Même si Asamoah a réussi un bon match comme latéral gauche, ses compères ont été bien faibles pour espérer aller plus loin dans une compétition de ce calibre. John Boye, l'ultra physique, a été pris trop facilement sur le premier but puis fut souvent limite dans ses interventions. Que dire aussi de la protection de balle de débutant de Jonathan Mensah, pourtant intéressant avant, qui a entraîné le corner et le deuxième but américain ? Une déconcentration coupable. Et on ne s'attardera pas sur la performance de Daniel Opare qui a à peu près tout raté que ce soit derrière ou devant. On n'ose pas imaginer ce que peut donner cette arrière garde contre des formations du calibre de l'Allemagne et du Portugal si elle ne se reprend pas.

Le joueur : Clint Dempsey

Le joueur américain a une histoire particulière avec le Brésil. La veille, en conférence de presse, il expliquait comment lui le môme du Texas, endroit peu réputé pour son amour du foot, avait grandi dans la passion du jeu grâce à ses amis sud-américains. «Et je regardais les championnats de ces pays grâce à eux», disait-il. C'est lui qui a certainement marqué ses anciens copains contre le Ghana en inscrivant un but après 30 secondes de jeu seulement d'une frappe pure. Sa qualité technique a souvent été utile dans les moments difficiles. Il fut l'un des rares à pouvoir conserver la balle et permettre à son bloc de remonter quand il le fallait. On ne doit pas oublier non plus son courage car il a reçu un énorme coup de pied de Boye dans le nez en première période ce qui ne l'a pas empêché de continuer. Pour toutes ces raisons, il a été élu homme du match.

Lequipe.fr


Mardi 17 Juin 2014 - 08:48



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.