contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Mondial Basket - Résumé De La Deuxième Journée (29/08)



Le mondial turc a débuté ce Samedi et nous tiendra en haleine jusqu' au 12 Septembre. Malgré une avalanche d'absences de joueurs de renom dans presque toutes les sélections, ce mondial s'annonce très intéressant et surtout très ouvert. Retrouvez chaque soir sur PiccMi.com l'essentiel de ce qu'il ne fallait pas rater de la journée dans les bords du Bosphore. Aujourd'hui, de la nouvelle promenade de santé de l'impressionnante Team USA à la confirmation de l'équipe de France en passant par la première victoire d'un représentant de notre continent, passage en revue des évènements marquants de cette deuxième journée.



Luis Scola face à l'Australie
Luis Scola face à l'Australie

La Lituanie arrache le match

Pendant 30 minutes, il n’y avait qu’une seule équipe sur le terrain ou presque. 8 points d’avance pour le Canada à la fin du premier quart temps, 10 à la mi-temps puis 17 en cours de troisième. Il n’en fallait pas plus pour réveiller Kleiza (18 pts, 10 rbds) et ses coéquipiers. Cinq minutes et une belle série (14-0) plus tard, les Baltes étaient revenus dans les talons des Canadiens. Après la défaite hier face au Liban, il n’en fallait pas plus pour les faire douter. Les dix dernières minutes sont un véritable chassé-croisé à la fin duquel le dernier mot revient à la Lituanie (70-68) après un dernier shoot raté de Jermaine Anderson, pourtant le meilleur homme de son équipe cet après-midi.

Défaite avec les honneurs pour la Côte d’Ivoire

On avait vu hier après-midi une séduisante équipe chinoise face à la Grèce. Quelques heures plus tard, la Côte d’Ivoire se faisait étriller par la Turquie. La logique aurait voulu que les Africains ne soient pas de taille à lutter contre les Asiatiques. Finalement, seulement 10 points séparent les deux équipes au buzzer (83-73) après avoir grimpé jusqu’à 16 unités en fin de troisième quart temps. Yi Jianlian (26 pts, 9 rbds) et Wang Shipeng (25 pts, 7 rbds) ont du s’employer pendant tout le match puisqu’ils ont joué respectivement 34 et 35 minutes.


L’Angola se reprend

Le champion d’Afrique avait une revanche à prendre après la correction reçue hier. L’opposition n’a pas été aussi forte que face à la Serbie mais tout de même. L’équipe de Jordanie, qui est passée à deux doigts de l’exploit face à l’Australie, avait à cœur de montrer que ce n’était pas un coup d’un soir. L’illusion a duré près de trois quart temps, sans toutefois que l’écart n’excède 9 points puis le souffle est retombé. Pendant la dernière période, l’Angola a mis un sérieux coup d’accélérateur pour finalement l’emporter de 14 points, 79-65 (33-18 dans les 10 dernières minutes).


Les Etats-Unis gagnent encore

Après sa victoire sur la Croatie la veille (106-78), l'équipe américaine a remporté son deuxième match dans ce championnat du monde face à la Slovénie (99-77). Porté par les Kevin, Durant (22 points) et Love (10 points, 10 rebonds), le collectif à la bannière étoilée ne connaît pour le moment pas de difficulté. Prochain match lundi, face au Brésil. 


L’Espagne se reprend


L’Espagne, favorite du tournoi, n’a pas été loin de nous refaire le coup de l’année dernière, où elle était très mal entrée dans la compétition. Si elle a gagné contre la Nouvelle-Zelande, ça n’a pas été sans forcer.

A la mi-temps, elle mène de seulement 4 points (48-44). Revenue après la pause avec une envie de montrer un autre visage, la Roja prend l’avantage, notamment grâce à une excellente adresse à 3 points. (77-63 à la fin du 3e quart-temps). Mais ça n’a pas suffi à assommer leur adversaire, et la Nouvelle-Zélande recollait même à 9 points au début du dernier quart.

Les champions du Monde ne se sont pas inquiétés pour autant, et ont accéléré le rythme pour étouffer les outsiders, à l’image d’un Kirk Penney transparent en seconde période (16 points dans la première mi-temps, 5 dans la seconde). Les Espagnols rentrent à l’hôtel sur un score de 101-84, sans avoir néanmoins réussi à affirmer leur statut de favori après leur défaite face à la France.




La Turquie sans problème

Après un premier quart-temps assez intense et équilibré, la Turquie a passé la vitesse supérieure en début de deuxième quart-temps, notamment grâce à une grosse défense. +11 à la mi-temps pour les autochtones, et ils ne relâcherons plus leur gros travail de tout le match. Un bon travail d’équipe côté Turque avec une marque bien répartie (Ilyasova : 10 & 10, Turkoglu : 14, Asik : 10). Tout va bien pour l’équipe organisatrice, même s’il reste tout de même la Grèce, la Chine et Porto-Rico à jouer en poule !



L’Argentine lutte

Après avoir battu de justesse l’Allemagne, l’Argentine se défait encore de très peu de l’Australie. L’Argentine peut remercier le très bon Luis Scola (31 points) qui a pris le relai d’un Delfino curieusement aphone après plusieurs matchs consécutifs à un niveau incroyable. Cette fois-ci il s’est planté (0/6 à 3 points), et Gutierrez a occupé le rôle de gâchette folle (17 points à 5/10 à 3 points).

Côté Australien, Andersen s’est bien fait taffer, mais Patty Mills a du augmenter ses chance de trouver un club (21 points, 5 passes), et Joe Ingle a été plutôt efficace (22 points). Pour l’Australie, ça sent quand même le taureau. Il leur faudra réaliser un bel exploit contre la Serbie pour passer en 8e.



Le Brésil tranquille

La Tunisie aura tenu 3 minutes, 3 minutes pendant lesquelles elle aura mené contre le Brésil. Après, les Brésiliens ont décidé de montrer leur vrai visage. Ceci étant, les Tunisiens sont loin d’avoir démérité et ont été très proches des Brésiliens sur chaque période pour ne prendre que 15 points au final par une belle équipe sud-américaine. Comme pour le Turquie, les NBAers ont fait le job, avec Barbosa 21 points, Splitter 16. Côté tunisien, plutôt une honnête performance collective avec 15 points pour Kechrid et un petit 14 & 8 pour Slimane

L'Allemagne s'offre la Serbie

Battue par l'Argentine la veille pour son entrée dans le Mondial (74-78), l'Allemagne a réagi ce dimanche soir en dominant la Serbie, qui elle avait étrillé l'Angola 24 heures plus tôt (94-44). Au terme de deux prolongations, les Allemands ont fait la différence pour un point (82-81), grâce notamment aux 22 points, 9 rebonds et 4 passes de Jagla, le successeur annoncé de Nowitzki. Un succès qui permet à la Mannschaft de se lancer dans la course aux huitièmes de finale, à l'instar de l'Angola qui a disposé plus tôt dans la journée de la Jordanie (79-65).

Deuxième succès des Grecs

La Grèce a remporté une deuxième victoire en deux matches depuis le début du Championnat du monde en Turquie. Après la Chine, les Grecs ont dominé ce dimanche Porto Rico (83-80), lors de la 2e journée du groupe C. De leur côté, les Chinois ont réagi en prenant le meilleur sur la Côte d’Ivoire (83-73).










Moustapha Sakho

Lundi 30 Août 2010 - 00:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.