contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Moustapha Diakhaté assène ses vérités à la ville de Touba



PICCMI.COM-Le président du groupe parlementaire Benno bokk yaakaar, Moustapha Diakhaté juge que la liste de Touba est "non recevable" pour ne pas avoir respecté la parité dans la pléthore de listes enregistrées pour le scrutin du 29 juin.



Moustapha Diakhaté assène ses vérités à la ville de Touba
PICCMI.COM-"Une République, ce sont des lois" lâcha t-il d'emblée avant de déplorer fortement le comportement du sous-préfet et du représentant de la Cena au de l'arrondissement de Touba. "Quand la liste a été représentée et qu'ils ont constaté qu'il n'y avait que des hommes contrairement à la loi sur la parité, il fallait la renvoyer à ses propriétaires" a martelé M. Diakhaté.

Après le dépôt des listes pour les élections locales, plus de 2700 ont été déposées sur l'ensemble du territoire. "Sur l'ensemble de ces listes, seule une n'obéit pas aux règles de la parité alors que le peuple sénégalais dans son écrasante majorité a respecté la loi paritaire" soutient-il.

La parité, explique Moustapha Diakhaté, a pour objectif de donner à la femme sénégalaise sa vraie place dans la marche du pays. "Personne ne doit ignorer que le Sénégal aux hommes et aux femmes. La parité était un progrès démocratique, ne l'oublions pas" tient-il à rappeler.

Selon le député, le ministre de l'Intérieur Abdoulaye Diallo "devait dire que la liste de Touba a été accepté mais ne respecte pas la loi au lieu
de la déclarer recevable".

Revenant sur l'idée de conférer Touba un statut spécial, Moustapha Diakhaté n'est pas allé sur le dos de la cuillère pour donner sa position. "On en parle beaucoup ces temps-ci. Mais si le pays s'engage à réclamer partout des statuts spéciaux et des citoyenneté spéciales, nous allons découper le Sénégal".



Mercredi 21 Mai 2014 - 14:14



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.