contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Moustapha Gaye sur son incident avec Ramata Daou : «Je n'ai jamais giflé, j'ai tapé sur la bouteille»





L'entraîneur des Lionnes du Sénégal, Moustapha Gaye dit tout à propos de l'incident avec la joueuse Ramata Daou et explique n'avoir jamais eu l'intention d'humilier ou de taper une femme.


«Il y a eu un petit incident qui s’est passé avec Ramata que les gens ont relayé. Moi j’ai une femme, j’ai une sœur, j’ai une maman, je ne conçois pas qu’on puisse orienter une main vers une femme pour la taper. «Mais dans une vie, dans un sport où on est dans une situation interactive, on n’est pas dans une situation émotionnelle stable. Quand coach Tapha tape sur la bouteille».

«Il y a une raison en ce moment là. L’équipe était dans une pente dangereuse. Je leur avais dit la veuille qu’on ne pouvait pas gagner en jouant de cette manière. «Il fallait que les filles se révoltent et il était de mon devoir de trouver les voies et moyens de secouer mon équipe pour qu’on puisse espérer un résultat. C’est tombé sur Ramata, mais c’est une joueuse que j’apprécie».

Des excuses présentées

«S’il y a des gens qui ont été choqué par ce geste, je m’en excuse sincèrement parce que moi, je n’ai jamais eu l’intention de frapper ou d’humilier une femme, jamais». «Le plus important, cet incident là, au niveau interne, à la mi-temps j’ai demandé pardon à la fille, à l’équipe, à la délégation fédérale, nous l’avons évacué et nous avons progressé au moment ou les gens continuer à spéculer. Ce n’est jamais bien, en pleine compétition de déstabiliser, de décourager, heureusement, je suis habitué à ça à gérer des situations émotionnelles et quand on est coach, il faut avoir les épaules larges pour pouvoir encaisser».

Le pardon aux calomnies

«Certains nous ont beaucoup calomnié, on raconté des contre vérités. Mais on a pardonné parce que l’intérêt du Sénégal quand il est en jeu. Il faut dépasser les querelles intestines. Moi Tapha, je pardonne à tout le monde».

«Moi j’ai des conditions, et je vais avec mes conditions. Maintenant ceux qui croient que je vais travailler avec leurs idées, ils vont attendre très longtemps. Parce que je ne vais pas travailler avec leurs idées, je vais assumer les résultats.

Donc je vais travailler avec mes idées. J’ai eu confiance en ce groupe et le groupe m’a donné raison. Tant mieux pour tout le monde. Je m’en réjouis parce que c’est dans l’intérêt du Sénégal».

Source : Le Populaire


Lundi 5 Octobre 2015 - 10:57



Réagissez à cet Article

1.Posté par legal le 05/10/2015 13:09

Merci Tapha. je faisais parti des gens qui ont condamné la gifle si elle se révèle vrai. Mais avec ses mots, vous avez montré votre humble personnalité en demandant pardon non seulement à Ramata, mais aussi à tout le peuple Sénégalais. On vous pardonne et vous remercie. Bonne continuation avec l'Equipe.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.