contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Mouvement d’humeur : Collectivités locales, Etat civil, centre de santé, … paralysés à partir d’aujourd’hui



L’Intersyndicale des travailleurs des collectivités locales entame à partir de ce mercredi une grève de 72 heures pour exiger la mise en œuvre par le gouvernement de leurs doléances.



Après la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (CNTS), hier, c’est l’Intersyndicale des travailleurs des collectivités locales qui entrent dans la danse de la contestation à partir de ce mercredi. Du coup, les collectivités locales, les centres de santé, les portes de santé, l’Etat-civil, les corbillards sont paralysés pendant ces trois jours.
Les travailleurs de l’Intersyndicale des travailleurs des collectivités locales disent lancer un avertissement pour la satisfaction de leurs doléances qui tournent autour du retard dans la mise en œuvre de leur intégration dans la fonction publique ; retard lié à l’entrée en vigueur de l’Acte 3 de la décentralisation.
Ils exigent également, le paiement à temps des salaires ainsi que le versement de leurs cotisations sociales (Ipres, Css) et le paiement des indemnités de retraite, le paiement du capital décès aux héritiers, la bonne gestion des carrières…
Les travailleurs des collectivités locales dénoncent les licenciements abusifs dans certaines collectivités locales.
Ils promettent de se réunir le 31 prochain pour faire l’évaluation des trois jours d grèves.

PiccMi.Com

Mercredi 24 Janvier 2018 - 10:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.