contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Ndayane : Oumar Guèye dégage les grands axes du futur port



Dans le cadre d’une visite de travail qui a eu lieu le 12 décembre 2017, le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime Oumar Gueye s’est rendu à Ndayane, le site qui va abriter le port multifonction que Dubaï Ports Word (DPW) va réaliser.




Le ministre a effectué cette visite de travail avec le gouverneur de la région de Dakar, représenté par son adjoint, le préfet du département de Mbour, les sous-préfets de Bambilor, de Sindia avec les maires de Ndayane-Popenguine, les adjoints au maire de Yenne, les représentants de DPW et du port autonome de Dakar.
A cette occasion, le ministre Oumar Gueye a évoqué les grands axes de ce futur port, un projet faisant partie des projets phares du Plan Sénégal émergent (PSE) de son Excellence, Monsieur Macky Sall, Président du Sénégal. Selon le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, le plan d’investissement de ce projet est à l’ordre de 700 milliards de FCFA, l’un des investissements les plus importants et qui sera entièrement financé à DPW.
Ndayane sera un port en eau profonde de - 18 mètres et l’un des plus grands en Afrique de l’Ouest. Le site s’étend sur 600 hectares et sera une réplique du port de Jabal Ali de Dubaï. Il pourra, à terme, recevoir des post-panamax, c’est-à-dire des porte-conteneurs qui pourront venir avec 10 000 conteneurs. Très stratégique pour l’économie nationale puisque 95% des échanges commerciaux transitent par le port de Dakar, le port minéralier et vraquier de Bargny Sendou et de Ndayane prendront donc le relai. Avec les ports multifonctions, le Président Macky Sall compte faire du Sénégal un hub maritime de l’Afrique de l’ouest et du centre.


PiccMi.Com

Jeudi 14 Décembre 2017 - 08:53



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Septembre 2018 - 13:04 Tensions de trésorerie : Boun DIONNE passe aux aveux


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.