contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire


"Ndobine" au menu de la rentrée du "Cinéma de nuit", samedi





"Ndobine" au menu de la rentrée du "Cinéma de nuit", samedi
(APS) - La saison 2011-2012 du "Cinéma de nuit" démarre samedi soir (22 heures) par la 41-ème séance qui propose le long métrage "Ndobine" du réalisateur sénégalais Amadou Saalum Seck, annonce un communiqué transmis à l’APS.

‘’A mi-chemin entre le thriller ou le socio-polar’’, le film de Seck, d’une durée de 65 minutes, raconte l’histoire de Sakhir, un garçon de douze ans, qui a disparu après l’école.

Ses parents s’inquiètent, déposent une déclaration de disparition à la police ainsi qu’un avis de recherche à la radio. Ils parcourent les hôpitaux et les lieux publics, ratissent les rues de la ville de Saint-Louis, sans succès.

Deux jours après, ils sont informés par la police de la découverte du corps calciné d’un jeune garçon non identifié qui venait d’être déposé à la morgue de l’hôpital par les sapeurs-pompiers. Il s’est agi, selon l’autopsie, d’un acte de pédophilie combiné d’homicide volontaire.

L’auteur du crime a ensuite essayé de faire disparaître le corps en l’incinérant. De nouvelles données renversent le cours de l’événement parce que la petite sœur de Sakhir confie à sa mère avoir rencontré son frère qui revenait de l’école.

Tourné à Saint-Louis, "Ndobine" a mis en scène Masse Ndiaye, Aminata Kâ, Thierno Ndiaye Doss, Lamine Ndiaye, Bachirou Diakhaté, Magaye Niang, Adiara Fall, Peuya Diaw, Abdoulaye Ndiaye, Mame Penda Cissé.

L’auteur, Amadou Saalum Seck, a effectué ses études cinématographiques à l’École supérieure de télévision et cinéma de Munich où il réalise deux films d’études : Angst (La Peur) et Lamuxalis (Le bracelet d’argent).

Il est aussi assistant réalisateur, assistant caméraman, assistant ingénieur de son, monteur, acteur pour des films d’école. Il est le réalisateur de "Saaraba" (1988) - Mention spéciale aux Journées cinématographiques de Carthage.

PiccMi.Com




Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.




Facebook

TWITTER

      




LES ÉMISSIONS DE PICCMI WEBTV