contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Niasse, Tanor, Idy gâtés par le Macky : LA GENEROSITE SUICIDAIRE DU PRESIDENT





Niasse, Tanor, Idy gâtés par le Macky  : LA GENEROSITE SUICIDAIRE DU PRESIDENT
Pourtant, Macky Sall pouvait ne pas se retrouver dans une situation aussi inconfortable. Mais le système retenu en commun accord avec ses alliés pour établir les listes d’investitures a été in fine en sa défaveur. Après leur avoir offert des sièges dans des départements où ils sont relativement majoritaires, Macky Sall a aussi fait la part belle à ses alliés sur la liste proportionnelle (nationale). Au décompte final, la coalition Macky2012 n’a pas pu se tailler la part du chef…de l’Etat. Mieux, Macky Sall a servi à ses «compagnons» du second tour des parts largement au-dessus de leur capacité. Si le partage des sièges avait été fait sur la base des résultats obtenus par chaque candidat à la Présidentielle (Moustapha Niasse, Ousmane Tanor Dieng et Idrissa Seck), aucun d’entre eux n’aurait obtenu le nombre de députés récoltés aujourd’hui à l’Assemblée nationale. Mieux, les formations comme le Parti socialiste (Ps), l’Alliance des forces du progrès (Afp) et Rewmi, qui suivent depuis les élections de 2000 une tendance baissière de leur score, se sont retrouvés avec un nombre de députés qu’ils n’ont jamais réussi à avoir lors des précédentes élections législatives. En 2001, le Ps qui venait le perdre le pouvoir, s’était contenté de 10 députés, alors que l’Afp s’offrait un compte honorable de 11 sièges. De cette date à aujourd’hui, les scores de ces deux formations politiques lors des successives consultations électorales ont pris une courbe descendante très inquiétante. Jusqu’à ce que Macky Sall leur tende une perche qui, au gré des intérêts politiques du moment, pourrait se retourner contre lui…

PiccMi.Com

Mercredi 4 Juillet 2012 - 08:12



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.