contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Omniprésence de l’audiovisuel : le CNRA veut protéger le jeune public



Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) a initié mardi un atelier de partage, d’information et de sensibilisation en vue d’élaborer des stratégies de protection du jeune public face à ‘’l’omniprésence’’ de l’audiovisuel.



Omniprésence de l’audiovisuel : le CNRA veut protéger le jeune public
‘’C’est dire que l’audiovisuel est en train de bouleverser le rapport des enfants au monde. Auparavant, l’univers des adultes était peu ou prou dissimulé aux enfants et ne leur était dévoilé que progressivement’’, a-t-elle souligné.

‘’Avec l’invasion de l’audiovisuel à laquelle nous assistons de nos jours, l’enfant est-il préparé pour faire la distinction entre le monde des images parfois idyllique, souvent violent et la réalité à laquelle il est appelé à faire face ?’’, s’est interrogée Mme Ngom.

L’objectif de cet atelier, a-t-elle rappelé, est de voir ‘’comment notre jeunesse peut profiter des opportunités offertes par les médias sans en subir les conséquences néfastes, ’’ tout en s’appuyant sur la sensibilisation et la prévention’’.

‘’A ce sujet, il est bon de rappeler que le CNRA n’est pas habilité à contrôler les programmes avant diffusion. Il n’a donc pas vocation à censurer un quelconque programme’’, a-t-elle rappelé.

Toutefois, elle a souligné que si ‘’la loi laisse libre cours aux responsables des médias audiovisuels pour le choix de leurs modalité de diffusion’’.

Pour autant, il est leur ’’fait obligation de répondre de leurs contenus à chaque fois que ceux-ci violent les dispositions régissant l’audiovisuel au Sénégal’’.

Le CNRA a mis en place un groupe de travail chargé de définir des stratégies, dans le cadre duquel il a associé les parents, les enseignants et les personnes assumant le rôle d’éducateur.

Une manière de les aider à être en mesure de réagir promptement et de manière appropriée face aux dangers liés aux médias audiovisuels, électroniques et interactifs.

L’institution a initié une démarche inclusive pour aboutir à l’élaboration d’un programme adapté pouvant permettre aux enfants et aux adolescents d’utiliser les médias audiovisuels sans en subir les conséquences néfastes.

BS/ASG

A.P.S Agence de Presse sénégalaise


Mardi 12 Juillet 2011 - 14:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.