contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Ousmane Sonko face à face à la place de l'obélisque: présentation de sa candidature et son programme "Solutions"



Face à une foule nombreuse à la place de la Nation, Ousmane Sonko a fait sa déclaration de candidature et son livre-programme dénommé "Solutions". Il promet de diminuer les pouvoirs du président de la République, de renforcer la magistrature et de l'Assemblée nationale. Egalement, il promet de faire sortir le Sénégal de la zone CFA



Présidentielle 2019 : SONKO déclare sa candidature, présente son livre-programme et défie Macky

Se déclarer victorieux au premier tour, avec 54 % des voix. C’est la stratégie du président Macky Sall, d’après Ousmane Sonko qui invite les forces de l’ordre à rester républicain.
Ousmane Sonko accuse le président de la République, Macky Sall, candidat à sa propre succession de se préparer à truquer le scrutin. «Son plan consiste à se déclarer victorieux au premier tour, avec 54 % des voix, puis instaurer un couvre-feu pour que celui qui manifeste, on tire sur lui et empêcher ainsi toute protestation», dit-il. Mais Ousmane Sonko invite les forces de l’ordre à refuser de cautionner ce plan de Macky Sall. «Je demande aux forces de l’ordre de ne pas accepter ce qu’ils ont refusé à Abdou Diouf et Abdoulaye Wade. Je leur demande d’être aux côtés de la populations», déclare Ousmane Sonko, qui se dit convaincu que le candidat Macky Sall ne peut pas passer au premier tour à moins qu’il fasse un coup de force. A preuve, d’après lui, le chef de l’Etat peine à récolter le nombre de signatures requis c’est pourquoi d’après lui, la mouvance présidentielle use de la corruption.
Le leader de Pastef s’exprimait, hier, à la place de l’Obélisque, lors de la présentation de son livre intitulé: Solutions. Face à une foule nombreuse, Ousmane Sonko en a profité pour déclarer officiellement sa candidature à l’élection présidentielle de février 2019. Et il a assigné un million de signatures à ses partisans. «Nous avions un objectif de 800 mille parrainages, mais vu cette forte mobilisation, je vous demande de récolter un million de signatures. Nous pouvons le faire», dit-il, à ses militants venus en masse l’écouter.
Ce livre de 200 pages, écrit en deux mois, d’après lui-même, est plutôt son projet politique, sa stratégie pour sortir le pays de la pauvreté. Et Ousmane Sonko compte principalement sur l’industrialisation et surtout la transformation sur place de nos productions agricoles. Car selon lui, il est inconcevable que notre pays continue de vendre sa production agricole aux pays occidentaux qui, après l’avoir transformé, le réexportent chez nous. «J’ai honte quand j’entends le président Macky Sall demander aux Chinois ou au Turcs de venir acheter notre production agricole. On doit transformer la production et créer ainsi de la richesse et des emplois», préconise le candidat de Pastef.
Toujours au plan économique, Ousmane Sonko prévoit, en cas de victoire de privilégier le mobilier local. «Nous devons avoir une préférence nationale pour notre artisanat, si nous voulons développer ce secteur», dit-il, promettant d’injecter dans le marché local une partie de l’or produite au Sénégal.
Mais, son engagement le plus audacieux est celui de la fin de la présence militaire occidentale au Sénégal. En effet, Ousmane Sonko promet de fermer les bases militaires occidentales au Sénégal. (Walf-groupe)

PiccMi.Com

Lundi 17 Septembre 2018 - 11:28



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.