contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Ousmane Sonko liste les urgences au Chef de l’Etat qui annonce la construction d’une annexe du palais



Dans un texte intitulé : "Le Lion passe du sommeil au coma", l’honorable député Ousmane Sonko a pris comme prétexte de l’annonce de la construction d’un palais secondaire à Daimniadio, pour lister au chef de l’Etat les urgences.



« L’enseignement public est aujourd’hui par terre du fait de l’incapacité du chef de l’Etat à respecter les accords réalisables. L’université est en grève et que l’Etat doit 16 milliards aux Instituts privés, pendant que la santé publique agonise et que nos hôpitaux sont des mouroirs avec un plateau médical inexistant", liste d’emblée le leader de PASTEF
Et le député de poursuivre : « 16% des populations rurales sont la zone d’insécurité alimentaire, à cause du flop dans la commercialisation de leur dur labeur et de son échec dans son objectif d’autosuffisance en riz annoncée en 2017, la pauvreté est chronique, culminant au taux de 77,5% dans des régions périphériques comme Kolda, l’absence de politique d’emploi pour les jeunes qui meurent dans le désert ou sont emprisonnés et vendus en Libye"
Dans son diagnostic de la situation sociale du pays, le député Ousmane Sonko adresse un message au chef d l’Etat : « M. le président nous ne nous désespérions pas que vous vous réveilliez de votre profond sommeil, mais nous sommes au regret de constater que vous avez sombré dans un coma profond, dont les rares réminiscences narcissiques coûtent, hélas, trop au pauvre peuple Sénégalais.
Ousmane Sonko qualifie d’ailleurs, cette annexe de palais à Diamniadio comme "royal". D’après le leader de PASTEF "au-delà du fait que qu’un tel projet ne soit pas une priorité l’Etat du Sénégal, Macky Sall veut un confort personnel, si l’on sait que le seul Centre de conférence Abdou Diouf de Diamniadio a coûté 57 milliards, il faut compter encore des dizaines de milliards à débourser pour ce caprice personnel du Roi-lion…"

PiccMi.Com

Mercredi 14 Mars 2018 - 12:39



Réagissez à cet Article

1.Posté par Noemie le 14/03/2018 13:21

Après 4ans de mariage je suis tombée enceinte JE VOUS FAIT UN TÉMOIGNAGE MIRACULEUX Salut je m'appelle Noémie et je voudrais partager une histoire incroyable que j’ai traversé il y a de cela 3 ans. Juste après le mariage mon mari et moi avions décidé d’avoir un enfant, sans savoir que nous nous sommes engagé dans un problème sans fin, 2 ans après le mariage je n’arrivais toujours pas à tomber enceinte ce qui commençais sincèrement à nous inquiéter, dans la troisième année mon mari a décidé que je suive des traitements appropriés dans différent centre de santé sans aucun résultat. J’étais complètement désespéré. Mais par la grâce de Dieu l'une de mes amiequi avait eu ce genre de problème et dont elle a euc satisfaction par le biais d'un ... nommé HOUNON AZE GUÉRISSEUR TRADITIONNEL ( chercheur en Médecine Africaine ). Au premier abord lorsqu'elle m'avait parlé de ce Mr je croyais pas j'avais des doutes et un peur et ne savais m'engager ou pas mais au fur des jours vu ma situation elle insiste à ce que j'aille faire au moins la connaissance du maître en question, j’en ai parlé à mon mari et c’est de la que nous avions décidé ensemble de contacter se monsieur pour le même problème, et c'est comme cela que je suis heureuse aujourd'hui en vous parlant.Le maître nous a donné des recommandations à suivre après un rituel effectué par lui-même et des tisanes à base des plantes, c’est là il nous a donné un délai de 3 mois, je vous assure qu’au bout de 1 mois j’ai commencé à avoir des nausées et j’ai immédiatement effectué un test de grossesse qui s’est révélé positif.Mon mari étais très content et moi aussi J’ai retrouvé la joie de vivre grâce au maître et je vous le recommande vivement si vous aviez le même problème ou d'autres. Vous pouvez le contacter sur DAH AZE HOUNON MAITRE VOYANT, GUÉRISSEUR TRADITIONNEL (chercheur en Médecine Africaine ), Email: feticheurchango@gmail.com / Tel: 00229-66-54-77-77 whatsapp ou Viber : 00229-66-54-77-77

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.