contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



[ PHOTOS ] Sur Facebook, un petit "Abou Ghraïb" choque Israël



Une ex-soldate a mis en ligne des photos la montrant souriante devant des Palestiniens aux mains entravées et aux yeux bandés.



[ PHOTOS ] Sur Facebook, un petit "Abou Ghraïb" choque Israël
Beaucoup moins choquante que celle de la soldate américaine Lynndie England en compagnie de détenus torturés à Abou Ghraïb, cette affaire fait polémique en Israël en raison des commentaires postés sur le réseau social par l'ex-appelée et ses amis.

Originaire de la ville d'Ashdod, la jeune femme, Eden Abergil, a créé sur Facebook un album-souvenir de son service militaire intitulé « Armée israélienne - les meilleurs moments de ma vie ». Au moins deux photos la montraient posant avec des prisonniers palestiniens. Eden Abergil, qui a servi comme sous-lieutenant, a bloqué son profil depuis que des blogs, relayés par la presse israélienne, ont révélé cette affaire lundi 16 août.

Un blog israélien traduit les commentaires laissés sous une de ces photos par les amis de la jeune femme :

[ PHOTOS ] Sur Facebook, un petit "Abou Ghraïb" choque Israël

« Tu es la plus sexy comme ça ! »

Réponse d'Eden : « Oui je sais LOL, quelle journée ça a été, regarde comme il [le Palestinien] complète bien mon image, je me demande s'il est aussi sur Facebook.

Il faut que je le tague [marquer son visage pour faire un lien vers son profil] sur la photo ! LOL. »

Des actions « laides et inhumaines » selon l'armée israélienne

La suite se passe de commentaires. Dans un communiqué, l'armée israélienne a qualifié ces actions de « laides et inhumaines », en précisant que les détails de l'incident avaient été transmis à la chaîne de commandement.

Selon un blog consacré au « déclin et à la chute de la démocratie israélienne », un porte-parole de l'armée a indiqué que Eden Abergil serait passible de la cour martiale. Ce blog décrit la jeune femme comme politiquement conservatrice et religieusement orthodoxe.

Le blogueur écrit, par allusion à Hannah Arendt :

« Comme Lynndie England, elle est devenue un visage pour la banalité du mal. »

D'après le quotidien Haaretz, l'armée a aussi indiqué que dans la mesure où Eden Abergil avait été démobilisée il y a un an (ou un mois, selon d'autres sources), elle n'avait aucun moyen de l'empêcher de poster ces photos.

Avant qu'Eden Abergil ait changé ses paramètres de confidentialité pour rendre inaccessibles ces photos aux internautes qui ne sont pas ses amis, plusieurs blogueurs avaient copié les images, qui circulent désormais sur le Web israélien.

Une blogueuse, Lisa Goldman, a tenté d'entrer en contact avec elle pour avoir des réponses sur la publication de ces photos. « Elle m'a répondu : “Je ne parle pas aux gauchistes”, » indique-t-elle à Rue89, en précisant :

« Les forces armées israéliennes ne permettent pas aux soldats de publier des photos comme celles-ci quand ils sont sous les drapeaux. Si elle avait encore été en service, elle aurait probablement été punie. »

L'image de Tsahal écornée

Cité par Haaretz, le directeur de l'ONG Public Committee Against Torture, Yishai Menuchin, condamne le geste de la soldate :

« Ces images horribles démontrent une manière de traiter les Palestiniens comme des objets, et pas comme des êtres humains. […] Nous appelons les commandants de l'armée israélienne à donner des ordres propres à éviter ce genre de comportements humiliants. »

Pour l'armée israélienne, qui fait toujours la fierté de la population de l'Etat juif, c'est un nouveau coup à sa réputation, après le rapport du juge Richard Goldstone, l'an dernier, qui avait accusé les Israéliens tout comme le Hamas de « crimes de guerre » au cours de l'opération « Plomb durci » à Gaza en 2008.

Ce n'est pas la première fois, de surcroît, que l'image de Tsahal pâtit du comportement de ses soldats sur Facebook. En mai, un site avait révélé que des soldats avaient livré des secrets militaires à une avenante Israélienne, qui était en fait probablement un profil créé par des espions du Hezbollah.

Source : Rue89.Com

Lundi 16 Août 2010 - 22:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.