contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



POUR TROUBLE A L’ORDRE PUBLIC : La Dic aux trousses de Selbé Ndom et Cie



L’Etat en croisade contre Selbé Ndom et Cie. En effet, face à ce qui s’est passé le 18 juillet dernier et ayant mis l’économie du pays à genoux, les autorités ont décidé de faire taire ces prédicateurs. Et c’est la Division des investigations criminelles (DIC) et la gendarmerie qui ont été activées, afin d’interpeller toute personne qui fera des prédictions de ce genre.



POUR TROUBLE A L’ORDRE PUBLIC : La Dic aux trousses de Selbé Ndom et Cie
Mieux vaut tard que jamais. L’Etat a finalement décidé de faire face aux prédicateurs qui ont installé le pays, notamment, Dakar dans une situation chaotique qui a coûté cher à l’économie sénégalaise. En effet, la police a été activée, pour faire taire Selbé Ngom et compagnie. La décision a été prise, en haut lieu, pour freiner l’élan de ces voyants dont les dernières sorties sont jugées graves. « Ce sont des actes punis par la loi car, il peut s’agir de troubles à l’ordre public voire d’atteinte à la sécurité de l’Etat. Ce qui s’est passé le 18 juillet est grave. Plusieurs personnes ont quitté Dakar, d’autres ne sont pas allés au travail à Dakar, à cause de cette prédiction faite par ces voyants. Il y a même des établissements scolaires qui ont annulé leur sortie, à cause de cette affaire. Vous voyez donc que l’économie en a subi un coup dur, parce que, non seulement, au niveau de l’université, plusieurs étudiants ont quitté les lieux, mais aussi, des commerçants et certains restaurateurs avaient tous déserté les lieux. Vu donc, la gravité de la chose, il a été ordonné à la police de ne plus permettre à ses personnes d’émettre ces genres de prédictions », a révélé une source policière. C’est dire donc, que la Dic pourrait convoquer, comme le souhaitent, d’ailleurs, certains sénégalais, toute personne qui fera ce genre de déclaration. Selbé Ndom, Baye Kounta, Fodé Diouf…sont, ainsi, avertis

Rewmi.COm

Vendredi 20 Juillet 2012 - 15:47



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 14 Octobre 2017 - 11:19 Côte d'Ivoire : crash d'un avion cargo


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.