contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



PR EL HADJI NIANG, ENSEIGNANT EN MEDECINE, CHEF DU DEPARTEMENT DE RADIOLOGIE DU CHU LE DANTEC : «L’Université contient les germes de sa déstabilisation»





PR EL HADJI NIANG, ENSEIGNANT EN MEDECINE, CHEF DU DEPARTEMENT DE RADIOLOGIE DU CHU LE DANTEC : «L’Université contient les germes de sa déstabilisation»
PICCMI.COM- Il assimile l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), qui croupit sous le poids du sureffectif, à une université-parking, avec une concentration d’étudiants «contenant en son sein les germes de sa déstabilisation ». Pour le Pr El Hadj Niang, enseignant à la Faculté de médecine de l’Ucad et Chef du département de radiologie du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Le Dantec, «aujourd’hui, nul ne peut régler le problème de l’université. Le pays n’a pas les moyens de subvenir aux besoins d’une université de vedettariat, une université-parking où les étudiants restent pendant quatre ou cinq ans, à «cartoucher» d’une faculté à une autre, pour se retrouver après dehors». L’universitaire s’insurge contre la création de nouvelles Facultés de médecine dans les régions (CHR) sans mesures d’accompagnement et décrie la vocation qu’on leur a donnée. Comme solution à la crise universitaire, il préconise une réforme en profondeur du système éducatif, avec une orientation, dès le bas âge, aux métiers. Car, pour lui, tout le monde ne peut devenir universitaire.

Sudquotidien


Lundi 16 Février 2015 - 05:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.