contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



PRESIDENTIELLE 2012, LE BILAN DE WADE EN BANDOULIERE : Le Fal 2012 sans plan B



Les Forces alliées (FAL 2012) tirent du bilan, jugé largement positif du candidat Wade, l’axe de leur communication de campagne électorale, a indiqué hier, dimanche 2 octobre le ministre d’Etat, El Hadji Amadou Sall, porte-parole du candidat. Le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye et non moins directeur de campagne dudit candidat, a réaffirmé lui, l’inexistence d’un plan B de son camp. Il n’envisage, ni ne conçoit le rejet par le Conseil constitutionnel de la candidature de Wade.



PRESIDENTIELLE 2012, LE BILAN DE WADE EN BANDOULIERE : Le Fal 2012 sans plan B
Le Parti démocratique sénégalais (Pds) et ses alliés regroupés dans les Forces alliées (Fal 2012) sont catégoriques. La validité de la candidature de leur représentant ne fait l’ombre d’un doute. Il ne leur traverse nullement l’esprit une quelconque possibilité de rejet de celle-ci par le Conseil constitutionnel, juge pourtant de la validité ou non des candidatures à la présidentielle. Pour eux, rien sauf la mort peut être, ne saurait empêcher le président sortant de briguer un autre mandat, même si c’est pour la troisième fois et de l’emporter assurément. « Nous ne pouvons pas imaginer que le Conseil constitutionnel invalide la candidature du président Wade. Beaucoup de gens racontent des histoires, mais la candidature de Wade est valable en droit », a déclaré hier, dimanche le Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye en présidant à l’ouverture de la journée d’études sur la communication du candidat Wade. Le premier des ministres comme pour atténuer une telle déclaration qui laisserait supposer que les cinq sages ont mains liées, a ajouté qu’il revenait au Conseil constitutionnel de valider ou d’invalider une candidature. Il a aussi demandé aux Sénégalais d’attendre le verdict de cette institution, tout en réaffirmant que la leur était légale et ne pouvait par conséquent être rejetée par le Conseil constitutionnel. Pour Souleymane Ndéné Ndiaye, les Fal 2012 « n’ont aucun plan B et ne conçoivent pas un seul instant le rejet par le Conseil constitutionnel de la candidature de Wade ».

N’envisageant, ni ne concevant un quelconque rejet de la candidature de leur porte étendard, Me Wade les FAl 2012 s’attellent à faire des réalisations depuis 2000 l’axe de communication de leur campagne électorale, a indiqué, pour sa part, l’éphémère ministre d’Etat, Garde des sceaux, El Hadj Amadou Sall, porte-parole du directoire de campagne du président Abdoulaye Wade. La rencontre d’hier a réuni des députés, sénateurs et autres cadres, pour mettre en place une stratégie de communication du directoire de campagne de leur candidat.

« Dans cette stratégie, nous allons d’abord mettre en avant les réalisations faites par l’Alternance depuis 2000 et bâtir un axe de communication autour de ce bilan’’, a expliqué Me Sall. « Ensuite nous aborderons le parcours du président, son engagement au coté du peuple sénégalais quand il était opposant et jusqu’aujourd’hui et poser les derniers jalons du Sopi’’, a-t-il ajouté tranquillement. Ses frères et sœurs de parti ainsi que leurs alliés de la mouvance présidentielle, s’engagent à être fortement présents dans les médias et à « une participation massive aux débats politiques et économiques », ont-ils assuré au sortir de leur journée d’étude. «Il s’agit d’avoir », pour eux, « un discours cohérent dans les médias et hors médias. Qu’on harmonise nos points de vue et que nos responsables parlent de la même voix que ce soit à Dakar, à Saint-Louis et ailleurs sur l’ensemble du territoire sénégalais’’, a souligné le porte-parole.

« Nous avons décidé, dans le contexte de la précampagne et de la campagne à venir, de prendre le même discours sur l’ensemble des activités de communication de notre candidat pour l’élection présidentielle à venir’’, a-t-il avancé.

Sudonline.sn

PiccMi.Com

Lundi 3 Octobre 2011 - 08:44



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Réagissez à cet Article

1.Posté par hamedin le 03/10/2011 10:15

WEDDI GIS BOKKU SI !

Voilà ce que craint l´opposition sans programme ni perspective qui se bat pour lesdits résultats des assisses (alors que tout patriote est debout depuis le 19 mars 2000 pour la bonne marche du Sénégal) dont chacun se réclame : le bilan de Maître Abdoulaye Wade.

Wade a énormément fait pour le Sénégal. Ceux qui préfèrent faire la politique de l´autruche se terrent la tête dans les sables mouvants du Dieeri exposant leur derrière aux balles du chasseur, espérant échapper au spectacle cauchemardesque pour eux de la réussite du gouvernement issu de l´alternance sous la conduite de Maître Abdoulaye Wade notre candidat. Un bilan, le gouvernement peut avec beaucoup de fierté en présenter en abondance. Ce serait un crime de ne pas le faire. C´est au peuple sénégalais de refuser de se faire berner par les marchands d´illusion de bennoo delloo Sénégal ginaaw.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.