contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



PRESIDENTIELLE DE 2012 : Aminata invite Wade à retirer sa candidature





PRESIDENTIELLE DE 2012 : Aminata invite Wade à retirer sa candidature
Aminata Tall, ancienne ministre d’Etat, Secrétaire générale de la présidence de la République, ex-Secrétaire générale du Mouvement des femmes du Parti démocratique sénégalais (Pds) invite le président sortant, Me Abdoulaye Wade candidat déclaré à sa succession, à ne se présenter. Venue présider pendant le week-end à l’installation du collectif des enseignants de son mouvement à Diourbel, « le Mouvement set, selal synergie pour l’éthique et la transparence » l’ancienne mairesse a indiqué le retrait de cette candidature pacifierait l’espace politique.

Le collectif des enseignants du « Mouvement SET selal synergie pour l’éthique et la transparence » de Diourbel qui ont décidé de soutenir la candidature de l’ancienne égérie du Parti démocratique sénégalais (Pds) en rupture de ban, a été porté ce week end sur les fonts baptismaux dans la capitale du Baol. Une Assemblée générale présidée par la présidente du Mouvement, Aminata Tall en personne. Une occasion saisie par elle pour inviter son ancien Secrétaire général national de parti et mentor politique, à ne pas briguer un troisième mandat ainsi qu’il en a exprimé le souhait. Elle a indiqué que le retrait de la candidature de Me Abdoulaye Wade pacifierait l’espace politique.

Sur un autre registre, Aminata Tall candidate déclarée à la présidentielle de 2012 a réclamé la paternité des chantiers qui sont en train d’être réalisés au niveau de la ville de Diourbel. Il s’agit selon elle, du fruit du contrat de ville qu’elle avait signé en 2008 en tant que maire avec l’Agence de développement municipale. Mme Tall a déclaré ainsi : « la ville de Diourbel, fait partie de mes priorités. Nous ne revendiquons rien, c’est la loi de la vérité. Moi je suis un républicain et je crois à la continuité de l’administration. J’ai fait un travail et ce travail connait une visibilité, je m’en réjouis. Le contrat a été signé ici dans cette salle de l’hôtel de ville en 2008 et il est en train d’être exécuté avec un autre maire mon frère Me jacques Baudin avec qui j’entretiens d’excellentes relations que je soutiens par ailleurs pour qu’il réussisse son mandat. Réussir son mandat c’est faire de Diourbel une ville émergente avec un cadre de vie amélioré et c’était mon vœu. Ce n’est pas des vœux personnalisés mais ce sont des convictions profondes».

L’ex-mairesse de Diourbel de relever que ce programme de l’agence de développement municipale est diffèrent du programme spécial de 2007 que le régime avait promis au peuple de Diourbel et qui reste jusqu'à présent insatisfait. L’ex ministre d’Etat, Secrétaire générale de la présidence de la République de déclarer que « parmi les griefs que nous avons contre le régime de l’alternance ou du régime de l’alternance, le non-respect de ses engagements vis-à-vis des populations pour la réalisation des chantiers du programme spécial. Ce grief est constant présent et tenu. Il va de soi qu’il ne saurait se soustraire de mes priorités quand j’accéderai au pouvoir ». Répondant à la question de savoir si elle est prête à soutenir le candidat du régime sortant, Mme Aminata Tall martèle ; « il y a des ciseaux entre la mouvance présidentielle et moi. Toute logique commande que si on passe des ciseaux, la rupture s’opère à moins que l’histoire soit reprise à l’inverse. Moi je serai au deuxième tour ».

S’exprimant sur la candidature du président Abdoulaye Wade, l’ex-ministre d’Etat, a fait remarquer que « le retrait de la candidature du Président de la république sortant pacifierait totalement l’espace politique et garantirait totalement sa grandeur et lui permettrait de faire ainsi l’une des plus belles sorties de sa carrière politique ». Et de poursuivre que, « je ne suis pas encore totalement convaincu que sa sagesse ne le conduira pas à nous faire la surprise un jour de retirer sa candidature. J’ai bien l’espoir, à lui de choisir ce moment ». Interrogée sur une éventuelle alliance avec Macky Sall ou Idrissa Seck, Aminta Tall a révélé : « les discussions continuent.

Chacun se positionne comme quelqu’un qui doit aller à la conquête du pouvoir, pécher le maximum de voix et discuter avec des personnalités qui sont dans le jeu politique à qui on peut faire confiance au de la même des libéraux. Il y a encore des hommes et des femmes de dignité parce que de qualité et qui peuvent parfaitement composer avec nous. Nous n’excluons aucun champ et nous avons tendu la main à tout le monde et nous sommes entrain de poursuivre ces discussions. Tous les schémas sont possibles ». Mme Aminata Tall a soutenu en outre qu’elle croyait « à une candidature de vaste rassemblement et d’unité. Mais la réal-politique m’impose de constater qu’il y a de réelles difficultés. Rien n’est impossible en politique et on peut aller jusqu’à la dernière heure et avoir un retournement totale de la situation. Et nous dirigeons vers ce mur là qui va autoriser un retournement de situation ».

SUD QUOTIDIEN

PiccMi.Com

Lundi 21 Novembre 2011 - 10:09



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.