contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



PRIVE DE PAROLE AU MEETING DE SON CANDIDAT . Abdoulaye Baldé manifeste son mécontentement



Le maire de Ziguinchor, le ministre d'Etat, Abdoulaye Baldé a exprimé sa colère contre sa privation de parole lors du meeting du candidat des Fal 2012 tenu, avant-hier samedi, sur la place Aline Sitoé Diatta de sa commune. Il l'a exprimé clairement au Président Wade qui l'a privé de parole, a-t-il souligné. Ses partisans ont eux, laissé libre cour à leur mécontentement. N'empêche, il y avait une forte mobilisation à la place Aline Sitoé Diatta.



PRIVE DE PAROLE AU MEETING DE SON CANDIDAT .  Abdoulaye Baldé manifeste son mécontentement
Le ministre d'Etat, ministre des Mines, Abdoulaye Baldé, maire et responsable libéral de la commune de Ziguinchor a été privé de parole, avant-hier, samedi, lors du meeting du candidat des Fal 2912, Me Wade. Ce dernier a été le seul à discourir, après son passage à Bignona où les responsables libéraux locaux se sont adressés aux populations de la localité.

L'édile de Ziguinchor n'a pas caché sa colère contre le Président et il le lui a dit : «Ecoutez, moi-même je l'ai dit au Président : que je ne suis pas content de ce qui s'est passé. Et que je devais prendre la parole. J'ai abattu un travail énorme pour cet accueil, aucune mention n'a été faite en mon nom. Je me suis plaint de cela auprès de lui. Il s'en est désolé. Il dit qu'il avait oublié et qu'il était pris sous le feu de l'action. Je le prends au mot. En tout cas, je me suis fait entendre», déclare le responsable libéral de la commune de Ziguinchor. Pour la mobilisation, des sources indiquent que le Parti démocratique sénégalais (Pds) a donné dix millions et que le maire a donné le même montant, en plus du camion de sonorisation et des autres moyens techniques.

Les partisans du maire ont aussi exprimé leur colère au moment où Me Wade terminait son discours. Ils ont réclamé Abdoulaye Baldé au podium pour parler aux populations qui se sont massivement mobilisées à la Place Aline Sitoé Diatta de Ziguinchor. Un de ses proches, notamment Samba Gackou, s'est manifesté depuis la tribune officiel pour que le maire parle: «On n'a pas compris que notre leader, le maire Abdoulaye Baldé ne prend pas la parole pour au moins accueillir son invité. Ça été une erreur ; je ne sais pas d'où elle vient. Nous sommes frustrés. Puisque notre leader a eu à le montrer au premier responsable, au président de la République, nous pardonnons. Mais il ne faut pas que cela se renouvelle. Notre espoir dans toute la Casamance, c'est Abdoulaye Baldé ».

Par ailleurs, Abdoulaye Baldé s'est réjoui des initiatives prises par le président de la République. «Maintenant, il faudra veiller à leur application. Comme je l'ai toujours dit, il faut une démobilisation et une réinsertion des combattants du Mfdc. Le Président a abordé le sujet et je voudrais que cela soit suivi d'actions concrètes sur le terrain. Les populations ont assez attendu», dit-il. Le maire trouve que c'est un symbole fort que le Président passe à Cabrousse, le village natal de la reine et qu'il promette le rapatriement des restes d'Aline Sitoé Diatta. «Le Président a pris des engagements d'inscrire dans le budget 2013, 20 à 25 milliards pour la modernisation de la commune de Ziguinchor. La population attend la réalisation de ces promesses. Comme le Président de la République a donné des instructions au PM, en tant que maire, j'y veillerai», souligne le responsable libéral.

Le maire souligne que «le plus grand réconfort moral, c'est la reconnaissance que ces populations qui sont contentes de mes réalisations, me manifestent à chacune de mes sorties. Le Président nous a accompagnés pour tous ces projets. Je pense qu'il a ses raisons s'il n'a pas évoqué cette question, en pensant que du travail n'a pas été fait, alors que sur le plan des résultats, c'est le contraire. Mais lui gère un pays, si j'avais parlé, j'aurais pu donner davantage de détails».


par Bacary Domingo MANE

source: SudOnliline


Lundi 13 Février 2012 - 09:30



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.