contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



PROXENETISME ET COMPLICITE : Les «bonnes» à tout faire massaient les clients





PROXENETISME ET COMPLICITE : Les «bonnes» à tout faire massaient les clients
Le plus vieux métier du monde s’exerce depuis la nuit des temps mais révèle de nouvelles facettes au fil des années. Pour se faire de l’argent, Mme A.Sow a recruté des filles au rond point Liberté 6, officiellement pour des travaux domestiques, mais à l’arrivée elles percevaient 40 000 F Cfa pour des séances de massage. Pour satisfaire les clients, elles se mettaient en ensemble soutien-slip rouge en maille, assorti de ceinture de perles.

La dame A.Sow et ses trois «employées de maison» transformées en objets sexuels sont depuis hier entre les mains des hommes du commandant Coly de la brigade de gendarmerie de Hann, pour proxénétisme et complicité. Pour que son commerce illégal passe inaperçu, A.Sow a pris incognito en location un appartement de deux chambres-salon, à l’étage d’un immeuble R+1, dans le quartier Hann Maristes réputé calme. Les lieux aménagés en centre de massage avec cabine, matelas, ceinture de perles, pagnes, gel et autre arsenal, A.Sow s’est rendue au rond point de Liberté 6 où les employées de maison font le pied de grue pour se faire recruter. En discutant avec elles, A.Sow leur propose des travaux domestiques. Mais une fois que les filles sont sur place, elles se rendent compte qu’il s’agit de séances de massage uniquement réservées à la gent masculine. Puisque le salaire est de 40 000 FCfa par mois, elles cèdent en général à la tentation et acceptent le boulot.

PAS DE RELATION INTIME MAIS LE SEPTIEME CIEL ETAIT ADMIS

Pour la satisfaction des clients, il y a deux tenues. La traditionnelle, qui consiste à en un ensemble soutien-slip rouge en maille qui laisse voir tous les contours du corps. L’homme à la quête de sensations fortes casque 15 000 F Cfa. La seconde option est un body avec un bas collant, à 10.000 FCfa.

La dame ainsi que les «bonnes» ont juré qu’il était hors de question d’entretenir une quelconque relation intime avec les hommes. Cependant, il était permis de les exciter jusqu’à ce qu’ils atteignent le septième ciel.


Le pot aux roses a été découvert suite à la dénonciation d’une fille qui a été recrutée par A.Sow et qui avait des bisbilles avec son ex-patronne.

Les hommes en bleu qui ont fait une descente hier vers 10 heures du matin, n’ont trouvé sur place aucun client. Ils attendent sans doute la nuit, quand tous les chats sont gris…


Hadja Diaw GAYE
L'AS

PiccMi.Com

Jeudi 20 Novembre 2014 - 18:53



Réagissez à cet Article

1.Posté par GGG le 24/11/2014 10:17


RENTRÉE SCOLAIRE ET UNIVERSITAIRE 2014/2015

DES GUIDES CORRIGES DU BAC L S BFEM CFEE AUX CONCOURS NATIONAUX ENA DOUANE POLICE GENDARMERIE ENOA ENSOA ECOLES MILITAIRES EPT ESP VOLONTARIAT EFI FASTEF EX ECOLE NORMALE ENTSS ENDSS IFACE ENEA ENSEPT AU 782213135 708541203 POSSIBILITÉ DE LIVRAISON A DOMICILE

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.