contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Photos exclusives - Idrissa Seck : Déferlante "orange" sur la place de l'Obélisque



La place de l'Obélisque est, depuis ce matin, le lieu de ralliement des jeunes rewmistes accompagnés par des délégations de femmes et d'autres responsables du Parti d'Idrissa Seck. En tout cas, ils sont très visibles avec leur couleur préférée; l'orange qui envahit une place occupée depuis les premières heures de la matinée.



Aujourd’hui, au moment où les esprits sont surchauffés et que se joue l’avenir même de la démocratie sénégalaise, certains rappellent la lettre « historique » que Idrissa Seck avait envoyée à Abdoulaye Wade. Il lui signifiait le caractère « anticonstitutionnel » d’une troisième candidature.
L’ancien premier Ministre qui disait avoir « senti le danger » se voulait incisif : « Les experts que j’ai consultés sont formels : votre candidature pour un troisième mandat est inconstitutionnelle donc irrecevable. Le terme de votre mandat en cours est 2012 et ne peut être prorogé », avait-il écrit dans une lettre, à l’époque largement relayée par la presse sénégalaise.
C'est cette volonté de porter le combat de l'inconstitutionnalité de la candidature de Wade qui motive la jeunesse de Rewmi et leur mentor Idrissa Seck arrivé à la place de l'Obélisque sous les applaudissements.
Rien n'a été laissé en reste par les jeunes d'Idrissa Seck. La logistique suit et les jeunes semblent déterminés. Une des militantes, Awa Nar, communément appelée "Amazone d'Idy", insiste : "S'il faut y passer la nuit, nous le ferons, car ce combat est le nôtre".
Des tentes ont même été prévues par les militants "oranges" qui ont confié à notre envoyé spécial leur "fierté de se retrouver sur les lieux en ce jour historique".
"Pourtant Idy avait bien prévenu, il y a plus d'un an : la candidature de Wade est porteuse de troubles dans ce pays", renchérit, Thioub, un jeune responsable qui y a passé la journée. "Nous avons organisé la prière du vendredi sur place car, nous devons être présent et debout face à la menace d'une violation de la constitution". Pour relire l'inscription sur les tee-shirts oranges arborés par ces centaines de militants venus de la banlieue.
Mais quelques retardataires se consolent de l'annonce d'un retour imminent de Idrissa Seck sur les lieux. Notre reporter signale que le leader de la coalition orange est attendu à la place de l'Obélisque d'un moment à l'autre.





Vendredi 27 Janvier 2012 - 20:30



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.