contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Pour la débarrasser de son amant «Djinn» : Le marabout Mor T. Ndiaye couche avec sa victime pour récolter son sperme



Sacré Mor Talla Ndiaye. Marabout de son état, il a fait croire à sa victime de 24 ans, qu'elle avait un «faru rab» et que ce n'est pas demain la veille qu'elle va trouver un mari. Et comme remède, il n'a rien trouvé de mieux que de coucher avec elle, soi- disant, parce qu'il avait besoin des gouttes de sperme pour la soigner.



Pour la débarrasser de son amant «Djinn» : Le marabout Mor T. Ndiaye couche avec sa victime pour récolter son sperme
Accusé de viol et de charlatanisme, Mor Talla Ndiaye, risque 5 ans de prison. Le marabout de 34 ans habillé d’un ‘djellaba’ de couleur blanche, laissait, en effet, entrevoir avec sa barbe, un homme plus vieux. Mais puisque les apparences sont parfois trompeuses… Vendeur de gris-gris et marabout à ses heures perdues, Mor Talla Ndiaye est, en effet, poursuivi par la victime Dièye Astou Guèye pour viol.
Revenant sur le déroulement des faits, cette dernière a soutenu que le marabout est entré par hasard dans son domicile sis à Thiaroye pour vendre ses gris-gris. C'était le samedi 29 octobre vers 10 heures. Seulement, il ne s’est pas arrêté là, car après avoir aperçu la victime qui est une jeune et belle femme teint clair, faisant le ménage, son «rawane» lui aurait demandé de dire a cette dernière qu’elle avait un amant «djinn». Ce qui selon lui, pourrait lui empêcher de se marier un jour.
Apeurée, la grande sœur de la victime, demandera à la jeune femme, qui ne semblait pas s'intéresser à l’inconnu, de prêter une oreille attentive à ce que le vendeur de gris-gris venait de lui dire. Toujours selon la victime D. Astou Guèye, sa grande sœur après avoir acheté un gris-gris, est allé l'installer dans la chambre. Un moment mis à profit par le marabout, qui pour éloigner sa grande sœur, la mandata de lui rapporter la somme de 4500 francs Cfa pour commencer la prière.
Se retrouvant, enfin, seul avec la victime dans la chambre, le mis en cause n'a pas hésité à lui prendre la main pour lui prédire l’avenir. C'est dans ces circonstances qu'il lui a fait croire que le mélange pour faire disparaître son amant «djinn» doit avoir du sperme. Et pas n’importe quel sperme, lui dit-elle, mais celui d’un marabout.
Devant le juge, la victime a expliqué qu’au moment où le prévenu a entretenu des rapports sexuels avec elle, elle était comme envoûtée, car ne pouvant pas lui résister. C’est par la suite, dira-t-elle que ce dernier lui a enduit le sperme avec du cendre et du sable sur ses mains et ses pieds. Ayant retrouvé ses esprits par la suite, elle s’en est ouvert à son oncle, le même jour dans la soirée. C’est le lendemain que le marabout sera conduit à la police, alors qu’il tentait de prendre les jambes à son cou.
Si la victime a réclamé la modique somme 100 000 francs Cfa, la défense pour sa part a estimé que le doute persiste dans ce dossier. Ce qui fait qu'elle a sollicité la relaxe de son client au bénéfice du doute. Le verdict de cette affaire sera connu le 9 décembre prochain.

Mansoura Fall (Stagiaire)


source: populaire


Jeudi 8 Décembre 2011 - 12:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.