contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Pr Ngouda Mboup : « Le Conseil constitutionnel n’a pas dit le droit… »





Le Professeur de Droit à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), Ngouda Mboup n’est pas d’accord avec le Conseil constitutionnel qui "n’a pas dit le droit" en rendant, ce matin, publique la liste des cinq (05) candidats à la présidentielle de février 2019.
Selon ce dernier sur les ondes de la RFM, les Sages du Conseil constitutionnel n’ont pas "dit le droit" en éliminant la candidature de Karim Wade, de Khalifa Sall et Malick Gackou...
"Je suis surpris par cette décision du Conseil constitutionnel qui a laissé de côté plusieurs critères pour appliquer le droit. On ne peut pas écarter de la course à la présidentielle des candidats à partir d’un seul élément d’un ensemble de dossier et sans donner des raisons fondées sur le droit", s’offusque le Pr Ngouda Mboup.
D'après ce professeur, pour le cas de Khalifa Sall, le Conseil constitutionnel a fait une justice de deux poids, deux mesures. "Il ( Conseil constitutionnel) devait impérativement se prononcer sur les recours introduits par les avocats de Khalifa Sall", soutient-il

PiccMi.Com

Lundi 14 Janvier 2019 - 11:57



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.