contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Prestation de serment : Rappel historique sur une obligation



La prestation de serment consiste à réciter une partie de l’article 37 de la constitution sénégalaise. Après la prestation, le président élu devient exclusivement le chef de l’Etat et entre en fonctions.
Au Sénégal, la prestation de serment a été constitutionnalisée depuis la constitution du 7 Mars 1963. Le vainqueur de la présidentielle est tenu de la faire. Le Conseil constitutionnel veille à ce que le président élu sacrifie à cette procédure.
En effet, l’article 37 de la constitution le stipule : « Le Président de la République est installé dans ses fonctions après avoir prêté serment devant le Conseil constitutionnel en séance publique. Le serment est prêté dans les termes suivants : « Devant Dieu et devant la Nation sénégalaise, je jure de remplir fidèlement la charge de Président de la République du Sénégal, d’observer comme de faire observer scrupuleusement les dispositions de la Constitution et des lois, de consacrer toutes mes forces à défendre les institutions constitutionnelles, l’intégrité du territoire et l’indépendance nationale, de ne ménager enfin aucun effort pour la réalisation de l’unité africaine ».
Après cette étape, il devient le détenteur exécutif du pouvoir et devient chef du Gouvernement. Le serment engage toute personne, en gage de foi, solennellement, de s’assurer une fidélité aux lois et règlements ou aux choses sacrées.
Senghor, le premier
Ainsi, élu avec 85,08% des voix, le président Léopold Sédar Senghor a prêté serment pour la première fois en 12 Décembre 1963 dans les locaux de l’Assemblée Nationale devant la Cour suprême.
Son successeur Abdou Diouf ne dérogera pas à la règle. Il jurait à la Cour constitutionnelle dans des cérémonies assez sobres car les élections de 1988 et de 1993 ont été suivies par de vives contestations populaires.
Par contre, dès son avènement, Abdoulaye Wade a convoqué une grande cérémonie au Stade Léopold Sédar Senghor en 2000. Cela marquait une rupture dans l’organisation de la cérémonie de prestation de serment.
En 2012, Macky Sall choisit le King Fahd Palace et jure devant 5 sages. La prochaine cérémonie se tiendra à Diamniadio, le 2 Avril prochain. (Lesoleil.sn)




PiccMi.Com

Jeudi 28 Mars 2019 - 13:15



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.