contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Prison break à Mbour : Un détenu s’évade pour retrouver sa femme engrossée par un autre homme



Purgeant une peine de deux ans à la Maison d’arrêt et de correction de Mbour pour cession de chanvre indien, Bara Diop s’est évadé de la prison, le 28 juillet dernier pour faire la lumière sur l’histoire de sa femme engrossée par un autre homme.



Prison break à Mbour : Un détenu s’évade pour retrouver sa femme engrossée par un autre homme
Prison break à la Maison d’arrêt et de correction de Mbour. Le 28 juillet dernier, Bara Diop qui purge une peine de deux ans de prison pour cession de chanvre indien est parvenu à s’évader après avoir passé 11 mois de détention. Ce jour-là vers 18 heures, profitant de l’absence momentanée du surveillant, Bara qui a l’avantage de travailler dans l’atelier réservée aux détenus, n’avait aucune peine pour exécuter son dessein : il escalade le mur de la prison et se retrouve de l’autre côté des grilles.
Motif de son évasion : faire le point avec son épouse S.S qui a contracté une grossesse des oeuvres d’un autre homme. Donc quand Bara débarque chez lui, il demande des comptes à son épouse sur sa grossesse. Celle-ci se confond en excuses. Le mari qui ne peut pas prendre de décision aussitôt promet d’y réfléchir. Le lendemain, Bara rend visite à sa nièce au quartier Zone Sonatel. C’est là-bas qu’il sera cueilli par les gardes pénitentiaires, alertés par ses deux frères. A la barre du tribunal où il a comparu hier, le fugitif a déclaré : «Je ne me suis pas évadé pour m’enfuir. Si c’était pour cela, je serais sorti de la ville depuis longtemps. La preuve, je suis revenu le même jour vers 22 heurs à la prison, mais j’ai hésité à entrer. Puis je suis allé passer la nuit chez mon grand père». C’est quand il s’est pointé chez sa nièce qu’il a été cueilli. Pour son acte, il a écopé d’une peine de 6 mois assortie d’un sursis.

Mountaga KANE (Correspondant)


Vendredi 19 Août 2011 - 14:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.