contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Qualité de l’enseignement supérieur : Des diplômes de l’Ugb rejetés





Qualité de l’enseignement supérieur : Des diplômes de l’Ugb rejetés
«L’Université Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis est la seule institution publique à ne pas avoir de programme accrédité.» C’est ce que l’Autorité nationale d’assurance qualité de l’enseignement supérieur a révélé dans son rapport.

Selon son secrétaire exécutif, Papa Guèye, l’Ugb n’a pas pu avoir de programmes accrédités «à cause d’une absence ou d’un retard de dépôt des rapports d’autoévaluation». «En 2013, 12 diplômes présentés et pas de rapports d’autoévaluation réalisés, donc pas encore d’évaluations. Pour 2014-2015, elle n’a pas encore présenté de diplômes accrédités», a-t-il informé. Il soutient, toutefois, que «la situation commence à s’améliorer avec le dépôt, il y a une semaine, de trois rapports pour le compte de 2013».

L’exemple de réussite, concernant l’accréditation des programmes, reste l’Université Alioune Diop de Bambey qui a soumis tous ses programmes au Contrat de performance (Cdp) et obtenu le plus fort taux de réussite au niveau des accréditations. «Ce qui lui permet de satisfaire déjà des indicateurs de 2015 : en 2013 : 3 diplômes présentés, 3 rapports d’autoévaluation et 3 accréditations. En 2014-2015 : 6 diplômes présentés, 3 rapports d’autoévaluation réalisés et 2 évaluations externes en cours», a-t-il révélé.
Concernant les accréditations, il faut savoir que le nombre de diplômes candidats à l’évaluation était de 191 pour le privé, 5 pour le public, le nombre de diplômes évalués 12 pour le privé, 4 pour le public au final. Finalement, 10 diplômes ont été accrédités pour le privé et 2 pour le public.

Lequotidien


Mardi 23 Juin 2015 - 16:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.