contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Reactions suite au Rappel à Dieu de Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacke





Reactions suite au Rappel à Dieu de Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacke
KHALIFA SALL (MAIRE DE DAKAR) : Serigne Bara fut un homme humble et honnête

A la tête d’une forte délégation de conseillers municipaux de la ville de Dakar, Khalifa Sall était à Touba hier pour communier avec l’ensemble de la communauté mouride à l’occasion du rappel à Dieu de Serigne Bara Mbacké Falilou. Selon le maire de Dakar, plusieurs qualités l’ont marqué de l’illustre disparu, notamment son humilité, son accessibilité, sa franchise, sa détermination et son honnêteté. Non sans souhaiter un plein succès au nouveau khalife général des mourides, le socialiste se souvient de ses rencontres avec Serigne Bara, alors qu’il n’était pas encore chef de la communauté mouride.

MACKY SALL (PRESIDENT DE L’APR) : La Ouma a perdu un homme au sens élevé des responsabilités

Parmi les autorités politiques reçues hier dans la cité religieuse de Touba après le rappel à Dieu du sixième khalife de Serigne Touba, Macky Sall conduisant une délégation de l’Apr/Yakaar. Après s’être glorifié d’être l’une des dernières personnalités de ce pays à s’entretenir avec le saint homme, il fera remarquer que sa disparition est une perte inestimable pour le monde. Le maire de Fatick a surtout salué l’esprit altruiste dont Serigne Bara avait toujours fait montre et son engagement à cultiver le dialogue inter religieux en Afrique. Une autre facette du marabout qui a attiré l’attention du leader politique, la disponibilité de l’homme à toujours intervenir pour calmer le jeu. reactions

OUSMANE TANOR DIENG : Il était d’une disponibilité sans commune mesure

Le Premier secrétaire du Parti socialiste a exprimé devant l’actuel khalife général des mourides la compassion et le regret de sa formation politique devant le rappel à Dieu de Serigne Bara Mbacké. Ousmane Tanor Dieng qui dira de Serigne Bara qu’il est un homme très au fait de l’histoire du Sénégal en général et du Parti socialiste en particulier, se souvient de sa dernière rencontre avec le défunt khalife à l’issue de laquelle il lui avait remis un stylo avec lequel il signerait un décret. Le patron du Parti socialiste a aussi magnifié les vertus cardinales de l’illustre disparu qui faisait montre d’une disponibilité sans commune mesure.

Abdoulaye Bamba SALL

PiccMi.Com

Vendredi 2 Juillet 2010 - 19:29



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.