contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Rentrée des enseignants fixée au 29 septembre : Le Grand cadre outré





Rentrée des enseignants fixée au 29 septembre : Le Grand cadre outré
Déjà des désaccords : Le Grand cadre des syndicats de l’enseignement dénonce l’annonce du ministre de l’Education nationale «fixant la rentrée des enseignants et des personnels administratifs au 29 septembre 2014, en violation flagrante des dispositions de la loi qui délimite le calendrier scolaire du 01 octobre et 31 juillet de chaque année».
«Conscient qu’à ce jour, aucune disposition sérieuse n’est prise par le ministère pour une rentrée scolaire normale à la date du 1er octobre, le Grand cadre considère que cette communication constitue un énième acte de défiance à l’égard des syndicats d’enseignants et une tentative de jeter les enseignants en pâture», soutient le Grand cadre. Il exige le respect de la loi sur le découpage du calendrier scolaire et soutient que la rentrée des classes doit être fixée au mercredi 1er octobre 2014 et pas avant et ne saurait accepter que les enseignants qui ne se présentent pas avant cette date fassent l’objet de quelques sanctions que ce soit».

Dans un communiqué, cette organisation regrette le «mode de gestion caractérisé par le manque de concertation, la remise en cause systématique des acquis du mouvement syndical enseignant, le pilotage à vue et la prise de décisions cavalières et scélérates, les autorités de tutelle ont fini de miner le secteur de l’éducation». Ce désaccord est né quelques jours après la fin des Assises de l’éducation et la formation. Le Grand cadre rappelle que «l’une des recommandations forte» de celles-ci porte «sur la restauration d’un dialogue social inclusif et la redynamisation des cadres de concertation pour la stabilité du système». Par conséquent, toutes les questions qui intéressent le secteur devraient faire l’objet d’échanges et de consensus, dit l’organisation, pour respecter l’esprit des instruments normatifs que l’ensemble des acteurs ont mis en place de façon consensuelle à l’issue de ces sessions.

Lequotidien


Jeudi 11 Septembre 2014 - 15:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.