contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Reportage de la BBC sur la famille de Macky SALL : Seuls les faibles esprits le croiront...



Attention à la manipulation ! Ils veulent mettre le chaos dans notre pays comme ils l'ont fait dans d'autres nations, pour leurs propres intérêts.



Je ne crois pas qu’il soit judicieux pour notre intérêt national, de diffuser le reportage de la BBC sur notre pétrole. La vidéo et à charge et ne donne la parole qu’à une partie. Il insinue honteusement que le la famille du président Macky SALL s’est partagé notre pétrole avec un entrepreneur étranger à coup de corruption et de deals malsains. Ce qui est totalement faux. Réfléchissons ensemble :

Premièrement : Posons-nous la question, pourquoi le narrateur fait passer, coûte que coûte Alioune SALL comme le frère du président ?
Vous conviendrez avec moi qu’il était un simple citoyen pendant les 95% de la durée des négociations du contrat. Il n'a été frère du président qu'à la fin de la procédure. Quant à Macky, il était un opposant, un homme banni, traqué par le régime qui avait autorisé les recherches.

Pour rappel, c’est en 2011, sous le magistère de Maitre Abdoulaye Wade, que Franck Timis a eu ses premières licences d’exploration de pétrole au Sénégal. Il s’agit de licence pour les zones Rufisque offshore profond et de Sénégal offshore sud profond. Ces 2 licences ont fait l’objet de contrat d’exploration, de production et de partage d’hydrocarbures, et officialisés respectivement par le décret n° 2011-1808 du 2 Novembre 2011, et par le décret n° 2011-1824 du 10 Novembre 2011, des décrets signés par Souleymane Ndéné Ndiaye Premier Ministre et le Président de la République. C’est dans la logique qu’il a obtenu les licences des zones de Saint-Louis offshore profond et de Cayar offshore profond, toujours sous la présidence de Wade. Ce sont ces deux derniers qui sont au cœur du reportage.

Le narrateur a volontairement omis de dire que c'est WADE qui avait signé le contrat de recherche en janvier 2012, après l'avoir autorisé bien avant et que Macky SALL n'a fait que le parapher en juin 2012.

Deuxièmement : Alioune SALL était salarié de Petroteam :
Même si les versements qu’aurait reçus Alioune SALL étaient vrais, l'accord salarié –employeur qui est la source des supposés versements de 25 000€, date bien d’avant l’accession de Macky SALL au pouvoir. À cette époque Alioune SALL était simple citoyen. Pas frère du président.
Il était salarié. Un salarié qu'on avait surement promis une prime en cas d'acquisition effective des blocs de Saint-Louis et de Kayar offshore, comme le font toutes entreprises.

Troisièmement : la vidéo fait passer Alioune SALL comme un homme employé pour corrompre, mais pas comme un compétent, qui ne connait rien du pétrole.
Quelle absurdité ! Dans ce type d’embauche, on privilégie la plus part du temps un homme qui connait le pays. Un homme qui a un carnet d’adresse et qui est capable de convaincre les autorités. On ne fait jamais attention à son domaine d’activité. Ce qu’ils mettent en avant pour l’accuser n’a donc pas de sens. Il était compétent.

Quatrièmement : Macky SALL n’est pas coupable
Ainsi, si Macky était responsable de quelque chose dans cette histoire, ce serait peut-être à cause de son imprudence. Il n’est donc pas coupable car n’étant pas complice de l’octroi de la licence. Dans la mesure où il devait assurer la continuité de l’état et qu’il a un minimum de confiance aux hommes qui géraient le dossier Timis, il pouvait signer. C’est ce qu’il a fait.

Ce dangereux reportage de la BBC veut nous faire croire que le président lui-même nous a privés de nos milliards. C'est un mensonge, une manipulation, un câble contre notre paix et notre démocratie.

Cinquièmement : Ayant viré Timis d’un autre dossier dans lequel il était possible de le faire, on peut croire en sa bonne fois.
Il ne faut pas oublier que le président Macky SALL a viré Timis des deux autres blocs de Rufisque offshore. Si l'affaire portait sur ces deux, on pouvait accuser la famille du président. Mais vu que cette fois c'est à honneur du président, on en parle même pas dans le reportage.

Franck Timis a déclaré vouloir porter plainte contre l’Etat du Sénégal. Ce ne serait donc pas étonnant qu’il veuille le renverser, en utilisant la manipulation pour soulever les masses.

Qui est ce qui a sorti les documents ? Ce qui est sûr est que Timis a d’intérêt à salir notre président car il gagnerait beaucoup en cas de déstabilisation de notre pays. Il peut donc prendre le risque de se mouiller au minimum pour récupérer ses deux autres blocs.

Sixièmement : Macky SALL n’a rien à voir avec les milliards que Timis recevrait de BP.
Compte tenu du droit international, en quoi Macky peut-il empêcher la vente des parts de Timis à BP, qui selon le document verserait des milliards de dollars à l'homme d'affaires ? Le journaliste devrait être de bonne foi et préciser que s’il n’y avait pas de rachat, la société de Timis continuerait à recevoir ces milliards car le contrat n’était pas révocable.

Refusons de tomber dans le piège de ceux qui veulent nous faire du mal. Ceux qui veulent détruire notre pays
Ici en France où je vis, c’est très rare de voir la presse relayer des informations aussi partisanes. C’est encore plus vrai quand elles viennent d’un média étranger et ont pour vocation de semer le doute dans l’esprit du peuple.

Par conséquent, j’aurai préféré que la presse, à défaut de faire sa propre investigation, émette des réserves à l’égard de cette vidéo.

Je crois à la volonté en l’intégrité morale du président Macky SALL et à son amour pour le Sénégal mais je ne le défends jamais aveuglement. J’alerte contre les agresseurs de mon pays. Et j’en profite pour dire qu’il faut, autant que possible, que ceux qui sont aux responsabilités, limitent l’implication de leur propre famille dans la gestion de ce qui nous est commun. Ceci est valable du simple maire, aux membres du gouvernement, en passant par les directeurs de sociétés publiques et agence nationales.

Quoi qu’il en soit, la justice doit se saisir de cette affaire pour nous éclairer, au nom l’intérêt national.

Malick FAYE (Liko)
Responsable de la communication de BBY France,
Membre de la direction collégiale du PS


PiccMi.Com

Mardi 4 Juin 2019 - 13:13



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.