contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Réquisitoire de fe dans l'affaire de la manifestation réprimée de Podor : Le Procureur "marche" sur quatre gendarmes





Le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, a demandé au Doyen des juges du tribunal de grande instance de Dakar, Mahawa Sémou Diouf, de renvoyer l'ancien commandant de la brigade de gendarmerie de Podor, Madior Cissé, et trois de ses éléments, Racine Ndong, Mountaga Gaye et Babacar Sarr, devant la chambre criminelle, pour être jugés d'homicide, informe “Libération”.

Ils avaient été inculpés à la suite des malheureux évènements intervenus à Podor en février 2012, veille de la Présidentielle. Une dame de 70 ans, Bana Ndiaye, et un élève, Madany Sy, avaient été tués par balles. Le Procureur estime que les mis en cause sont coupables des faits qui leur sont reprochés et doivent répondre de leurs actes devant la chambre criminelle qui remplace la Cour d'assises.

Notons qu'après un an de prison, les gendarmes Madior Cissé, Racine Ndong, Mountaga Gaye et Babacar Sarr, sont en liberté provisoire. Reste à savoir si le magistrat instructeur va suivre le réquisitoire définitif du Procureur.


Vendredi 4 Septembre 2015 - 08:46



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.