contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Rétention des notes, grèves totales au menu du 2ème plan d’action du Grand cadre





Rétention des notes, grèves totales au menu du 2ème plan d’action du Grand cadre
La plénière du Grand cadre des syndicats de l’enseignement (GCSE) a décidé, jeudi, de mettre en œuvre un 2ème plan d’action qui comprend la rétention des notes du 1er semestre, le boycott des cellules pédagogiques, des débrayages, des grèves totales, des marches à Dakar et dans les régions.

La plénière du GCSE s’est réuni ce jeudi au siège du SAEMSS-CUSEMS aux fins d’évaluer son 1er plan d’action et ‘’définir la suite à donner au mouvement, conformément aux propositions de la base’’, selon le communiqué reçu à l’APS, notant que le regroupement syndical ''s’est félicité de la mobilisation massive des enseignants (…)’’.

La même source souligne qu’en ‘’perspective et conformément aux aspirations de la base’’, la Plénière a décidé de ‘’poursuivre la lutte’’ à travers un 2ème plan d’action qui prévoit la rétention des notes du 1er semestre et le boycott des cellules pédagogiques.

Il est prévu un débrayage suivi d’Assemblées générales groupées, le mardi 24 février 2015, une grève totale le mercredi 25 février, un débrayage suivi de marches à Dakar et dans les capitales régionales, le mercredi 04 mars et une grève totale, le jeudi 05 mars.

Des syndicats membres du Grand cadre ont observé mardi, un débrayage suivi de sit-in et d’assemblées générales devant les Inspections d’académie (IA) et les Inspection de l’éducation et de la formation (IEF).

Ces débrayages ont été suivis d'une grève totale mercredi.

Ce mouvement d'humeur entre dans le cadre du ‘’premier plan d’action du Grand cadre des syndicats d’enseignants (GCSE)’’.

Les syndicats exigent ‘’le traitement diligent des dossiers des agents de la Fonction publique en général et des enseignants en particulier, l’effectivité de la validation des années de volontariat, de vacation et de contractualisation pour les intégrés comme fonctionnaires’’.

Ils réclament aussi ‘’la formation diplômante des filières de la formation professionnelle notamment la coiffure, la céramique, l’information, la santé, la gestion des entreprises …. le versement des cotisations des MC (Maîtres contractuels) et PC (Professeurs contractuels) de l’éducation à l’IPRES et au FNR (Fonds national de retraite)’’.



Vendredi 20 Février 2015 - 05:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.