contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Retransmission et diffusion illégale des matchs de la CM Russie 2018 : La mise en garde du CNRA



La retransmission ou la diffusion des compétitions sportives internationales est conditionnée par l’acquisition de droits qui y sont relatifs, précise d’emblée le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) dans un communiqué rendu public.



Retransmission et diffusion illégale des matchs de la CM Russie 2018 : La mise en garde du CNRA
En conséquence, rappelle cette instance de régulation de l’audiovisuel, les chaînes ne bénéficiant pas d’autorisation de commercialisation ou de diffusion, doivent respecter les droits des opérateurs qui ont l’exclusivité de distribution et/ou de diffusion des matchs.
Le CNRA appelle donc les éditeurs et opérateurs audiovisuels à s’interdire toute retransmission ou diffusion illégale des compétitions de la Coupe du monde de football Russie 2018.
Le non-respect des règles relatives à la concurrence expose les contrevenants à des sanctions pécuniaires, allant de deux à dix millions de francs CFA, ainsi qu’à une suspension temporaire des émissions. Les sanctions encourues peuvent même aller jusqu’au retrait de la licence.

Le Groupe Futurs Médias n’est en aucun cas concerné par ce communiqué
«Le Groupe Futurs Médias n’est en aucun concerné par ce communiqué. Nous confirmons qu’Econet, détenteur exclusif des droits sub-sahariens de la Coupe du monde football en Russie 2018, avec l’approbation de la FIFA, a autorisé Kwesé Free Sport à être le 2ème diffuseur de la Coupe du monde de Football au Sénégal, rendu possible grâce à l’accord Antv Sas-Groupe Futurs Médias et Econet. La Coupe du monde sera diffusée par le Groupe Futurs Médias sur ses antennes", a répliqué le Groupe Futurs Médias.

PiccMi.Com

Samedi 9 Juin 2018 - 14:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.