contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Retrouvailles APR-PDS : Mor Dieng sent un désordre dans les audits avec l’accueil des membres du PDS accusés de détournement



Le rassemblement des partis d’origine libérale tant convoité ces derniers temps, n’inspire pas une bonne initiative à l’allié de Macky Sall, Mor Dieng pour qui, cela pourrait semer le désordre avec des membres du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) poursuivis pour détournement de deniers publics.



Retrouvailles APR-PDS : Mor Dieng sent un désordre dans les audits avec l’accueil des membres du PDS accusés de détournement
L’enquête sur l’enrichissement illicite réactivée par le régime de Macky Sall a fini par occasionner un défilé des dignitaires du régime libéral à la gendarmerie. Une procédure en cours de la justice qui est loin de connaitre son épilogue et que ces retrouvailles de la famille libérale tant suscitées pourraient bouleverser à en croire le candidat malheureux de la dernière présidentielle, Mor Dieng.

En effet, tout en précisant que Macky Sall « est libre d’accueillir dans son parti qui il veut », celui qui a contribué à son installation à la tête de la magistrature suprême émet sur les ondes de la RFM qu’ « à l’heure actuelle, la priorité devait être la satisfaction des besoins des populations et la bonne gouvernance ».

A cet effet, alerte M. Dieng, « il faut faire très attention avec ces gens qui ont pillé le pays » et qui pourraient rejoindre la mouvance présidentielle.

Une alliance avec le PDS « n’est pas ma préoccupation », répondait Macky Sall qui ne s’est pas montré indifférent à la main tendue par Abdoulaye Wade, en disant être « ouvert » aux militants du PDS.

pressafrik

Mercredi 11 Juillet 2012 - 13:41



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 14 Octobre 2017 - 11:19 Côte d'Ivoire : crash d'un avion cargo


Réagissez à cet Article
Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.