contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Rocky Balboa sur la décision du CNG : «Avec ma licence, j'ai le droit de croiser n'importe qui»





Le lutteur sénégalais basé en Suisse ne se laisse pas ébranler par la décision du CNG de ne pas valider son combat contre Bombardier. Pour Rocky Balboa, sa licence lui donne le droit de croiser n'importe quels lutteurs dans l'arène et espère qu'Alioune Sarr décantera la situation.

Le combat ficelé par le promoteur Mansour Aw entre Rocky Balboa et Bombardier suscite beaucoup de débats et de commentaires. Pour certains, ce combat ne devrait pas avoir lieu puisque Balboa n’a pas encore fait ses preuves dans l’arène pour croiser le Roi des arènes. Pour d’autres, ce combat est dans la logique du possible surtout face à la rareté des combats des ténors cette saison. Le CNG, à travers un communiqué, « s’oppose » à ce combat matérialisé par Mansour Aw qui doit se tenir au mois d’avril en France cette saison.

Interrogé sur la décision du CNG par le quotidien Sunu Lamb, Balboa fustige cette décision et explique que la tenue de ce combat est bénéfique pour tout le monde.

« Je suis en règle avec le CNG. J’ai ma licence de lutteur. J’ai créé mon écurie qui reconnue par le CNG. Je ne me prends pas la tête », introduit-t-il. Et de poursuivre : « je suis un sénégalais pur sang. SI cet évènement réussit, ce sera pour le bien de tout le monde. C’est la lutte qui va y gagner. Alioune Sarr est un père pour moi. Je suis licencié au CNG. A ce titre je dois pouvoir lutter comme tout le monde. Je dois les affronter tous. Tout le monde veut croiser Bombardier. C’est le promoteur qui a porté son choix sur moi ».

Sur le fait que beaucoup d’observateurs estiment qu’il devait faire ses preuves d’abord avant d’affronter le roi des arènes, Rocky Balboa trouve qu’il a fait ses preuves en Suisse.

« Moi j’ai fait mes preuves, mais en Suisse. Je luttais en Suisse. C’est là-bas que j’ai fait mes preuves jusqu’à ce qu’Aziz Ndiaye soit venu me proposer Balla Gaye 2. C’est un problème de cachet qui a plombé la matérialisation de ce combat », explique Rocky.

Le lutteur suisse trouve que cette situation est un malentendu et il pourra se retrouver avec le CNG lorsqu’il aura un tête-à-tête avec le président Alioune Sarr. « J’ai la même licence que Balla Gaye 2, Bombardier et autres. Pour moi, tout est encore possible. Je suis convaincu qu’Alioune Sarr ne va laisser passer cette opportunité. Si on se met à table, on va se comprendre et ils seront les premiers à accompagner ce projet », fait-il comprendre.

Pour rappel, le combat Bombardier / Rocky Balboa, ficelé par Mansour Aw est prévu cette saison au mois d’avril en France. Bombardier aura un cachet de 150 millions, Rocky Balboa 80 millions.

Wiwsport.com


Jeudi 5 Novembre 2015 - 08:54



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.