contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Roman: Alié Dior Ndour et la question de l’immigration



«Pourquoi ils hypothèquent leur vie ». C’est le titre du roman du journaliste sénégalais Alié Dior Ndour. Économiste de formation, notre confrère livre à la fois un récit et une analyse tout en filigrane à travers le parcours de son héros, un de ces jeunes anonymes qui fuient le continent par milliers pour finir souvent dans le ventre des requins.



Originaire de la banlieue de Dakar, Momar a échoué en Espagne, plus précisément à Roquetas où il espère du travail dans une exploitation voisine. Beaucoup plus chanceux que Virginie, dont le long voyage vers la terre promise s’est arrêtée au Maroc, où elle vit de la mendicité, ses deux enfants accrochés à ses vieilles frusques, Momar n’en symbolise pas moins le rêve perdu de la jeunesse africaine et la dure condition de vie des africains dans l’eldorado fantasmé, qui se révèle être le miroir aux alouettes.
Combien sont-ils à errer ainsi à la recherche d’une vie meilleure ? Quelle est la responsabilité des dirigeants africains, s’interroge l’auteur, interpellant les pouvoirs politiques sur le continent et leurs partenaires de l’Occident.
De formation économique et financière, Alié Dior Ndour est titulaire d’une maîtrise en sciences économiques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (option gestion de l’entreprise) et de deux certificats d’études supérieures (option économie de l’entreprise) de l’Université Hassan II de Casablanca. Journaliste depuis 1991, Alié aborde la question de l’immigration loin des statistiques froides de la presse économique en lui donnant chair à travers un personnage attachant qui pousse le lecteur à une sorte de « plaidoyer pour la bonne gouvernance en Afrique Subsaharienne». C’est le sous-titre de l’ouvrage paru chez Edilivre et disponible aussi sur Fnac.fr, Amazon.fr et Chapitre.com. Le format numérique démarre à partir de 1,99 euros. (Financialafrik)

PiccMi.Com

Jeudi 20 Septembre 2018 - 12:54



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.