contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



SAINT-LOUIS : L’Université reçoit une Ecole de recherche du Centre International de Mathématiques Pures et Appliquées (CIMPA)





L’Université Gaston Berger de Saint-Louis va abriter à partir d’aujourd’hui 05 Avril et jusqu’au 15 avril 2016, une école de recherche du Centre International de Mathématiques Pures et Appliquées (CIMPA).
Selon une note qui nous a été transmise, la cérémonie officielle est prévue le 06 avril 2016 à partir de 08h30 minutes à l’amphithéâtre Madické DIOP sous la présidence du Professeur Mary Tew NIANE, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, et en présence du Recteur de l’UGB, le Professeur Baydallaye KANE.
La thématique de cette Ecole, ajoute la même source est « Méthodes statistiques pour l’évaluation des risques extrêmes : Applications à l’Environnement, l’Alimentation et l’Assurance ». Et elle s’adresse aux étudiants, enseignants-chercheurs et praticiens non spécialistes souhaitant orienter leurs recherches vers le domaine de l’évaluation des risques extrêmes et leurs applications.
L’école mettra en particulier l’accent sur les méthodologies statistiques d’analyse des risques alimentaires (en particulier les risques extrêmes) qui est un domaine dont l'intérêt n'est plus à démontrer, en particulier dans les pays en développement ou émergents où une récurrence de comportements alimentaires à risque est présente.
Il faut rappeler que l’Université Gaston Berger est un pôle important dans l’enseignement des mathématiques. C’est la raison pour laquelle a été labellisée par la Banque Mondiale comme étant le Centre d’Excellence Africain en Mathématiques, Informatiques et en Technologies de l’Information et de la Communication.

Aps


Mardi 5 Avril 2016 - 10:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.