contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



SENATORIALES - Tout candidat doit être âgé au moins de 40 ans : Un jeune élu local appelle au boycott





SENATORIALES - Tout candidat doit être âgé au moins de 40 ans : Un jeune élu local appelle au boycott
Les Sénatoriales prévues le 16 septembre prochain, ont la particularité de ne concerner que les collectivités locales et les Sénégalais de l’extérieur. D’après l’article 60-1 alinéa 5 du code électoral «Nul ne peut être élu ou nommé sénateur s’il n’est âgé de quarante (40) ans au moins au jour du scrutin ou de la nomination.»

Cette disposition fait jaser surtout du côté des jeunes qui se sentent exclus de ces élections. D’où la colère de Mamadou Dioum, conseiller municipal à Diourbel, élu sur la liste de la coalition And liggey senegaal. M. Dioum appelle, ainsi, tous les conseillers municipaux, ruraux et régionaux dont la tranche d’âge est comprise entre 18 et 35 ans, à boycotter ce scrutin. «Nous jeunes, nous ne sommes que des faire-valoir étant donné que ces élections ne nous concernent nullement», constate ce militant de Rewmi, la formation politique dirigée par Idrissa.

M. Dioum prône la révision de la loi portant création du Sénat. Il ne s’explique pas qu’un élu local de moins de 40 ans soit électeur et éligible pour les autres élections et qu’il soit seulement électeur mais non éligible pour les Sénatoriales. Dans la même veine, il dénonce aussi la nomination de la majorité des sénateurs par le chef de l’Etat. «C’est du jamais vu, du n’importe quoi», peste-t-il. Le prochain Sé­nat sera composé de 55 nommés par le président de la République et de 45 seulement élus, à raison d’un sénateur par dépar­te­ment. L’élection des sénateurs se fait au suffrage universel indirect.

Le Quotidien

Lundi 13 Août 2012 - 15:08



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 14 Octobre 2017 - 11:19 Côte d'Ivoire : crash d'un avion cargo


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.