contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



SERIGNE KHADIM THIOUNE A THIES :« Quelqu’un qui a dit publiquement qu’il a tué, se pavane alors que Cheikh Béthio est injustement incarcéré »





SERIGNE KHADIM THIOUNE A THIES :« Quelqu’un qui a dit publiquement qu’il a tué, se pavane alors que Cheikh Béthio est injustement incarcéré »
En campagne électorale hier à Thiès, Serigne Khadim Thioune, tête de liste du mouvement patriotique du Sénégal (MPS/FAXAS) a rendu visite à son père Cheikh Béthio Thioune à la prison, avant de présider un meeting. A cette occasion, il a dénoncé ce qu’il appelle une injustice liée au fait que quelqu’un qui a publiquement dit qu’il a tué soit libre, alors que son père innocent reste en prison . La maison d’arrêt et de correction (MAC) de Thiès a vibré hier au rythme de la campagne électorale. Et pour cause, la caravane du mouvement patriotique du Sénégal (MPS/Faxas) y a fait un tour dans la journée. La tête de liste, Serigne Khadim Thioune y rendait visite à son père Cheikh Béthio Thioune, incarcéré dans le cadre de l’affaire du double meurtre de Keur Samba Laobé, dans le département de Mbour. Après avoir longuement rencontré son père, qui a prié pour la caravane, la procession du MPS/Faxas s’est ébranlé dans l’après-midi vers la place publique qui jouxte le stade municipale Maniang Soumaré de Thiès où un meeting a été tenu. A cette occasion, Serigne Khadim Thioune a dénoncé ce qu’il appelle une injustice. Selon lui, quelqu’un a déclaré publiquement qu’il a tué. Mais aujourd’hui, il se pavane partout au Sénégal en héros. Pendant ce temps, dit-il, Cheikh Béthio Thioune, qui n’est mêlé ni de près, ni de loin à une affaire dont il n’était même pas au courant, est maintenu dans les liens de la prévention. Selon lui, le cas de Cheikh Béthio Thioune constitue un exemple sur la volonté du gouvernement de Macky Sall de casser du marabout, conséquemment à ses propos, quand il disait que les marabouts sont des citoyens ordinaires. « Je m’inscris en faux contre cette déclaration, les marabouts ne sont pas des citoyens ordinaires », a-t-il martelé. Et d’ajouter « aujourd’hui, le pouvoir s’attaque éperdument aux marabouts en récupérant leurs véhicules et leurs passeports de service. Cela ne passera pas et aujourd’hui tout le monde commence à regretter l’accession de Macky Sall au pouvoir », a-t-il indiqué. Selon lui, les Sénégalais sont maintenant debout et prêts à refuser tout asservissement, depuis qu’ils sont conscients de la valeur et du poids de leurs cartes d’électeurs. Pour toutes ces raisons, indique Serigne Khadim Thioune, il faut que tous les Sénégalais soient debout comme un seul homme pour refuser unanimement à donner une majorité mécanique à Macky Sall car il est certain qu’il va l’utiliser contre eux. Pour une Assemblée nationale de rupture, la seule alternative est de voter la liste MPS/Faxas, pour passer d’une République virtuelle à une République réelle, pour promouvoir la dignité et la bonne gouvernance.

l'office

Vendredi 29 Juin 2012 - 09:25



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.