contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Sa lettre empoisonnée, adressée à Barack Obama, lui vaut 18 ans de prison



PICCMI.COM-Une actrice texane de 36 ans avait envoyé en mai 2013 de la ricine dans des courriers au président des États-Unis, au maire de New York et à un militant pour le contrôle des armes à feu.



Sa lettre empoisonnée, adressée à Barack Obama, lui vaut 18 ans de prison
À 36 ans, Shannon Richardson a tenu de petits rôles dans les séries Walking Dead ou The Vampire Diaries. Mais l'actrice texane devrait entrer dans la postérité pour les lettres empoisonnées qu'elle a envoyées au président des États-Unis, à l'ancien maire de New York et à un important militant pour le contrôle des armes à feu. Elle a été condamnée mercredi à 18 ans de prison et à verser une amende de 271.000 euros. «La peine prononcée aujourd'hui met un terme juste et approprié à ce qui est une des affaires les plus inhabituelles, et même bizarres», a conclu le procureur fédéral John Bales, dans un communiqué, félicitant au passage «l'excellent travail» des enquêteurs.

Cette ancienne reine de beauté avait été arrêtée en juin 2013 par le FBI. Un mois plus tôt, elle adressait depuis un bureau de poste près de son domicile trois courriers contenant de la ricine, une toxine mortelle si elle est inhalée ou avalée, destinés à Barack Obama, au New-Yorkais Michael Bloomberg et Mark Glaze, l'ex-président des maires contre les armes illégales. Elle se rendait ensuite dans un commissariat en Louisiane et accusait son conjoint. Ce dernier lui avait fait part de son intention de divorcer. Le contenu des lettres se voulait très menaçant. «Le contenu de cette lettre n'est rien en comparaison à ce que je vous réserve, Monsieur le Président. Vous devrez me tuer, moi et ma famille, avant de mettre la main sur mes armes. Quiconque se présentera chez moi aura le droit à une balle dans la tête», écrivait-elle à l'adresse de Barack Obama.

Lors de son procès, Shannon Richardson avait plaidé coupable en décembre dernier. Avant d'être condamnée, elle s'est excusée pour ses actes. Elle assure ne pas être une mauvaise personne. «Je n'ai jamais voulu faire de mal à personne», a-t-elle plaidé. «J'aime mon pays et je respecte mon président.» Au FBI, elle avait déjà expliqué qu'elle pensait que les lettres n'atteindraient jamais leur destinataire en raison des mesures de sécurité. L'actrice de seconde zone, mère de six enfants, encourait une peine de prison à vie. En avril 2013, un autre Américain, James Everett Dutschke, avait été condamné à 25 ans de prison pour avoir envoyé des lettres contenant de la ricine à Barack Obama.


Vendredi 18 Juillet 2014 - 12:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.