contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Saison TNT - Face à Face : Ama Baldé arrêté suite à une bagarre générale





Saison TNT - Face à Face : Ama Baldé arrêté suite à une bagarre générale
La conférence de presse qui devait avoir lieu cet après-midi à la Place du Souvenir n’a finalement pas eu lieu à cause de violence. Ama Baldé a été arrêté par la gendarmerie pour outrage sur un agent de sécurité. Les vieux démons de la lutte refont surface.

Les organisateurs de la TNT avaient convié les journalistes sportifs pour une conférence de presse avec les quatre lutteurs cooptés dans le tournoi dans le cadre de la promotion de la troisième journée. Mais les choses ne se sont pas déroulées comme prévu.

Les accompagnateurs des lutteurs d’Ama Baldé et de Gouye Gui ont créé une bagarre générale entre eux. Entre jeux de pierres, coup de poing, armes blanches, tout y étaient. Les forces de l’ordre ont été surpris de la tournure des évènements ont essayés de maitriser l’échauffourée avant que le pire arrive.

Les voitures de Gouye Gui et de Nass ont été saccagées par les supporters d’Ama Baldé. Plusieurs blessés sont notés dans les deux camps ainsi que plusieurs arrestations. Des insultes et menaces fusent de partout.

Le calme finalement revenu, plusieurs arrestations ont été faites par les forces de l’ordre, plusieurs blessés évacués et la conférence de presse qui avait débuté a été renvoyée à une date ultérieure.

Gouye condamne et accuse son adversaire Ama Baldé d’être l’auteur présumé de toute cette violence.

Nass, un des fidèles amis de Gouye Gui, qui a vu sa voiture caillassée, promet de porter plainte contre Falaye Junior, qu’il accuse d’être l’auteur des faits.

La tension a déjà atteint son paroxysme pour le combat final qui opposera Ama Baldé et Gouye Gui le 26 juillet prochain.

Source : wiwsport.com


Mardi 30 Juin 2015 - 08:55



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.