contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Sauver le soldat Tapha !





Sauver le soldat Tapha !
Le président de la Fédération sénégalaise de basketball a eu la tête de son sélectionneur, Moustapha Gaye. Logique, dira-t-on ! Parce qu’une telle décision ne surprend personne. Ce, depuis que le comité directeur, instance exécutive du basket sénégalais a décidé de renouveler sa confiance à l’homme d’affaires, mis en ballotage dans l’opinion publique sur sa façon de manager.

Il fallait restaurer l’autorité de Baba Tandian, bafouée dans son honneur par son employé au lendemain de la défaite des “Lionnes“ à la 25ème édition de l’Afrobasket féminin à Bamako.

Pour rappel, Moustapha Gaye n’y était pas allé de main morte pour fustiger la gestion de son président. “Baba Tandian est un désastre pour le basket sénégalais. C’est une calamité“, avait répété en écho sur différentes chaines de télévisions, le désormais ex-sélectionneur des Lionnes vainqueur de l’Afrobasket 2009 à Antananarivo à Madagascar. Ce qui semble constituer une « faute grave ».

Toutefois, la sanctionnée apparaît par trop disproportionnée par rapport à la faute. Sans l’excuser pour autant, Moustapha Gaye n’a après tout, ni levé la main, ni menacé le président de la Fédération. On lui reproche de l’avoir « insulté ». Mais une insulte, c’est bien autre chose qu’un « qualifiant », ce qui, au demeurant est courant dans le monde sport. On n’excusera tout de même pas, à travers son geste verbal, le manque de respect dû à son supérieur hiérarchique. D’autant plus que le mis en cause est un « récidiviste ». En 2001, le technicien sénégalais avait d’ailleurs subi le même sort pour s’être comporté de la sorte face au président Dibocor Sène.

Toutefois, la commission juridique de la Fédération de basket aurait pu se contenter de priver de banc le sélectionneur fautif pendant une certaine durée, pour l’exemple, dirions-nous. Mais le priver d’exercer son métier, sa passion, son gagne-pain, pendant une aussi longue période, c’est véritablement l’ « éliminer ».


ABDOULAYE THIAM
SUD

PiccMi.Com

Samedi 19 Novembre 2011 - 07:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.