contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Sécurisation du Nord : Linguère étrenne son escadron de gendarmerie





Sécurisation du Nord : Linguère étrenne son escadron de gendarmerie
Le général de corps d’armée Abdoulaye Fall, haut commandant de la gendarmerie nationale et directeur de la justice militaire, a procédé vendredi à l’installation d’un escadron de surveillance et d’intervention dans la ville de Linguère (305 Km, Nord).

Ces gendarmes sont installés dans les locaux du centre polyvalent. Ils sont équipés en dix véhicules 4X4 et 12 motocyclettes. Composée d’une centaine d’éléments, cette unité a pour mission d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens dans les zones rurales.

‘’C’est avec un plaisir particulier que je me retrouve parmi vous pour procéder à l’installation de l’escadron de surveillance et d’intervention dans ce magnifique site que les plus hautes autorités, grâce au soutien des élus, ont bien voulu mettre à la disposition du département de Linguère’’, a déclaré le général Fall.

‘’Notre but est de combattre la délinquance multiforme qui sévit dans la zone sylvo-pastorale, dans les centres urbains où les populations expriment des attentes en matière de sécurité’’, a-t-il ajouté.

A l’instar d’autres départements, Linguère est affecté par diverses formes de délinquance et autres menaces d’envergure, dont le crime transnational organisé en raison des activités des groupes terroristes affiliés à Al-Qaeda au Maghreb islamique, selon le chef de la gendarmerie sénégalaise.

‘’Ces bandes qui commettent des forfaits au-delà de notre frontière nord pourraient utiliser cette partie du territoire comme une zone de villégiature, de refuge, de transit après des forfaits ou tout simplement s’adonner à des pratiques dont le blanchiment d’argent dans les célèbres marchés de bétail et autres foirails du département’’, a-t-il indiqué.

Le général Fall a souligné que le département de Linguère est une zone favorable au vol de bétail, une cause principale d’insécurité favorisée par la transhumance, le défaut de surveillance et la présence insuffisante des forces de sécurité autour des nombreux points d’eau et des regroupements des troupeaux.

De plus, a-t-il soutenu, les pratiques liées au vol de bétail s’accompagnent d’une violence souvent meurtrière et peuvent jeter le discrédit sur l’Etat et les forces de sécurité dans les zones difficiles d’accès où les bandits peuvent bénéficier d’une certaine impunité et d’une liberté d’action.

‘’Le contrat opérationnel de cette unité est de participer à asseoir une politique de proximité qui doit répondre à toutes les préoccupations des populations. L’escadron est composée de jeunes officiers et sous-officiers qui ont reçu une formation adéquate et ont maîtrisé parfaitement les techniques d’intervention professionnelle’’, a assuré le haut commandant de la gendarmerie nationale.

‘’En plus de participer activement à la lutte contre l’avancée des groupes terroristes et la prolifération des bandes de malfaiteurs, la centaine de gendarmes qui composent cette unité devra contribuer efficacement à faire infléchir la courbe de la criminalité dans le territoire de la Légion de gendarmerie Nord’’, a-t-il poursuivi.

PiccMi.Com

Samedi 9 Juin 2012 - 12:47



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 14 Octobre 2017 - 11:19 Côte d'Ivoire : crash d'un avion cargo


Réagissez à cet Article
Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.