contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Sénégal : hausse de 50.558 des passagers enregistrés à l’AIBD



Le nombre de passagers enregistré à l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) du Sénégal a connu une hausse de 50.558 au terme des quatre premiers mois de 2018 comparé à la même période de l’année 2017, selon les données établies par l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA).



Le cumul des passagers enregistré durant cette période sous revue s’est établi à 789.433 contre 758.875 durant les quatre premiers mois de 2017, soit une progression de 4%.
Cette progression est due essentiellement aux passagers en transit dont le nombre a cru de 8,8% à 62.139. Le nombre de passagers enregistré au départ et l’arrivée a aussi contribué dans une moindre mesure à cette évolution avec une hausse respective de 3,9% à 389.307 personnes et 3,3% à 337.988 personnes.
Concernant le fret enregistré, il est en baisse de 20,2% s’établissant à 10.852 tonnes contre 13.593 tonnes durant les quatre premiers mois de 2017. Cette situation est due essentiellement au fret répertorié au départ de l’aéroport qui est en forte régression de 35% à 4.810 tonnes contre 7.403 tonnes en 2017. Le fret enregistré à l’arrivée de l’aéroport AIBD a, de son coté faiblement régressé de 2,4% à 6.042 tonnes contre 6.190 tonnes en 2017.
Quant au mouvement des aéronefs, l’Asecna note une hausse de 8,5% avec 12.288 avions enregistrés contre 11.328 durant les quatre premier mois de 2017. (APA)

PiccMi.Com

Samedi 16 Juin 2018 - 21:18



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Septembre 2018 - 13:04 Tensions de trésorerie : Boun DIONNE passe aux aveux


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.