contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Sénégal : l’aéroport international Blaise Diagne veut être le plus important d’Afrique de l’Ouest



Sa construction aura pris plus d’une dizaine d’années et nécessité environ 400 milliards de francs CFA d’investissement. L’aéroport international Blaise Diagne, à quelques kilomètres de Dakar, ouvre davantage le Sénégal à l’extérieur et lui offre de nouvelles opportunités économiques.



L’objectif est ambitieux : faire de l’aéroport international Blaise Diagne le plus important d’Afrique de l’Ouest. Sa construction a nécessité un investissement de 400 milliards de francs CFA sur dix ans. Situé dans la région de Thiès, il est cinq fois plus grand que l’ancien aéroport, à Dakar.
« Il fallait sortir de Dakar. L’aéroport Léopold Sédar Senghor est aujourd’hui agressé. Il date de la période coloniale et avec les habitations tout autour, ce n’était plus sûr », explique Abdoulaye Mbodji, directeur général de l’aéroport Blaise Diagne. « La construction de cet aéroport a été faite de façon modulaire. Nous avons un aérogare d’une capacité de 3 millions de passagers, et juste à côté nous avons laissé de l’espace qui donne la possibilité de construire deux autres aérogares de la même capacité. »
L’AÉROPORT A DÉJÀ ACCUEILLI PRÈS DE 500 000 VOYAGEURS
L’autre objectif de l’aéroport est de favoriser les exportations et les importations à travers l’aérogare de fret.
Depuis son ouverture au mois de décembre 2018, l’aéroport a déjà accueilli près de 500 000 voyageurs. Agences de voyages, restauration, commerces… tout est mis en œuvre afin qu’il réponde aux standards internationaux et soit attractif pour les compagnies. L’aéroport reçoit déjà près de 70 compagnies aériennes, dont cinq d’entre elles font la moitié du trafic de par leur régularité et la taille de leurs avions. (Jeune Afrique)

PiccMi.Com

Jeudi 12 Juillet 2018 - 13:33



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.