contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Sénégal : un nouveau fonds pour financer l'auto-emploi des jeunes



Le président sénégalais Macky Sall, en ouvrant la Semaine nationale de la jeunesse, a annoncé samedi dernier la mise en place d'un nouvel instrument de promotion de l'emploi des jeunes dénommé «Délégation à l'entrepreneuriat rapide» et doté d'un fonds de 30 milliards de FCFA.



Sénégal : un nouveau fonds pour financer l'auto-emploi des jeunes
«Dans le cadre de la promotion de l'auto-emploi, j'ai décidé de renforcer de manière substantielle le fonds de financement de l'ANPEJ (Agence nationale de la promotion de l'emploi des jeunes, NDLR) tout en mettant en place un nouveau mécanisme de financement : la Délégation à l'entrepreneuriat rapide, doté d'un fonds de 30 milliards de FCFA». C'est par c'est quelques mots que le chef de l'Etat sénégalais, Macky Sall, a annoncé le lancement officiel d'un nouveau mécanisme de financement de l'auto-emploi alors qu'il s'adressait à des milliers de jeunes réunis, samedi dernier, au stade Alassane Djigo de Pikine (banlieue dakaroise). «La DER va entamer sa tournée à compter de ce mois d'avril 2018» et «cela permettra aux jeunes d'assumer leur avenir avec plus de confiance et de sérénité », a-t-il ajouté.
Rapporté par l'agence APA, le président a rappelé que la convention Etat-employeur, avec les modifications apportées à la législation du travail, «a introduit le contrat de stage» afin d'améliorer l'employabilité des jeunes et de favoriser leur insertion professionnelle.
Conscient que l'avenir de la jeunesse «passe» par son éducation et sa formation et à la «chance» qu'a le Sénégal d'avoir une population constituée en majorité de jeunes, le président Sall a promis aux jeunes que le gouvernement réussira toutes les conditions pour permettre à ces derniers de construire leur avenir à la hauteur de leurs espérances.
Rappelons que ce fonds relève d'une promesse de Macky Sall faite à l'occasion de son discours du 31 décembre 2017. «Comme l'éducation et la formation, l'emploi des jeunes reste une priorité nationale. C'est l'objet de la nouvelle initiative d'insertion professionnelle dotée d'un Fonds national pour l'entrepreneuriat rapide ... 30 milliards de francs CFA seront ainsi dédiés à l'auto emploi des jeunes et des femmes, selon des procédures et modalités simplifiées, pour accompagner et soutenir leurs projets», avait-il déclaré.
Un taux de chômage de 10,8%
Au Sénégal, les emplois et auto-emplois dans informel représentent 92 %, dont 64 % générés par l'informel rural. Le nombre de jeunes travailleurs entrant sur le marché du travail chaque année (10% des cohortes de 15-24 ans) était estimé en 2010 à 269 000 personnes. Ce nombre atteindra 376 000 en 2025 et 411 000 en 2030, selon l'Initiative prospective agricole et rurale (IPAR), un think tank sénégalais spécialisé dans les politiques publiques dans le secteur agricole et rural en Afrique de l'Ouest.
D'après la dernière note trimestrielle de l'Enquête nationale sur l'emploi au Sénégal (ENES- T3 2017), publiée par l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD), le taux de chômage des personnes âgées de 15 ans ou plus est évalué à 10,8%. Selon la même source, le chômage «est légèrement plus noté en milieu urbain où 13,8% de la population active sont au chômage contre 7,6% en zone rurale, affectant davantage les femmes (16,5%) que les hommes (5,9%)».
La Tribune. Afrique

PiccMi.Com

Mardi 3 Avril 2018 - 01:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.