contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Sénégal : vers l'expérimentation des guides de remédiation du baromètre Jàngandoo





Sénégal : vers l'expérimentation des guides de remédiation du baromètre Jàngandoo
Le Laboratoire de recherche sur les transformations économiques et- sociales (Lartes) et la mairie de Médina, à Dakar, ont signé, mardi, une convention de partenariat pour tester pendant trois mois, les guides de remédiation du niveau des élèves en lecture et calcul, et de l’apprentissage de l’arabe, élaborés suite à l’enquête 2014 du baromètre Jàngandoo.

‘'Pendant trois mois, nous allons tester ces guides de remédiation dans les écoles de Médina qui est la première municipalité sénégalaise à accepter cet exercice. Cette méthode de remédiation vise à améliorer la qualité des apprentissages en corrigeant les lacunes décelées par l'enquête Jàngandoo 2014'', a expliqué le professeur Abdou Salma Fall, coordonnateur du Lartes.

Il s'adressait à la presse au terme de la signature de la convention, en présence de Ngary Faye, Inspecteur d'académie de Dakar.

Selon le professeur Fall, si la méthode est concluante, elle sera étendue à l'échelle au niveau national.

‘'Cette méthode st révolutionnaire. Elle va permettre de diagnostiquer et de corriger les maux qui minent les apprentissages scolaire'', a dit pour sa part Gora Mbaye, premier adjoint au maire de la Médina.

De son côté, l'IA de Dakar, Ngary Faye a promis qu'une coordination serait faite avec toutes les initiatives existantes dans la localité afin que l'exercice donne les résultats escomptés.

‘'Le potentiel est là. A la Médina, il y a déjà des facilitateurs dans certaines écoles, pour ne pas dire remédiateurs. La remédiation est un outil essentiel pour de bons résultats scolaires'', a-t-il souligné.

APA


Mardi 10 Novembre 2015 - 10:44



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.