contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Sens et Signification Du Grand Magal de Touba



"A chaque communauté Nous avons assigné un rite sacrificiel afin qu'elle évoque le Nom de DIEU sur le cheptel dont Il l'a gratifié. Votre SEIGNEUR est assurément Unique ; soumettez-vous donc à Lui et annonce la Bonne Nouvelle à ceux qui font preuve d'humilité" (Coran 22:34)



Sens et Signification  Du Grand Magal de Touba
"Les actions ne valent que par les intentions qui les ont inspirées. A chaque homme reviendra le fruit de son intention" (Le Prophète Muhammad (PSL))

La commémoration du 115ème anniversaire du départ de Cheikh Ahmadou Bamba en exil le 18 Safar 1313 h (1895) au Service du Prophète (PSL) est l'occasion pour nous de rappeler aux disciples mourides le sens de cet événement, à l'aune de l'enseignement du Cheikh et de ses vertueux épigones.

Le Serviteur du Prophète recommanda à partir de l'an 1340 H (1922) à tous ceux qui se réclament de lui de persévérer dans la célébration de ce jour pour, dit-il, "l'assister dans la Reconnaissance au SEIGNEUR pour les Faveurs Infinies dont Il (le) gratifia au bout des épreuves endurées à partir de ce jour". Il nous a, en ce sens, paru assez intéressant, pour une meilleure compréhension de la symbolique de cet événement, de tenter de réfléchir sur les concepts évoqués dans cette recommandation :
• Les épreuves sur la Voie de DIEU

• L'importance de la Reconnaissance à DIEU
• Les modalités de la célébration du Magal


1. Les épreuves

Lorsque le SEIGNEUR nous interroge dans Sa Sublime Vulgate par : "Les hommes pensent-ils qu'on les laissera dire "Nous croyons" sans les éprouver ?" avant d'ajouter "Nous avons bien éprouvé ceux qui vécurent avant eux pour différencier ceux qui disent la vérité de ceux qui mentent", Il réaffirme la nécessité pour tout serviteur prétendant à la Foi véritable – donc à Ses Bienfaits – de s'attendre à subir en ce monde des épreuves pénibles dont la difficulté sera en rapport avec l'importance de la Rétribution. C'est notamment cette réalité qui fit dire au Prophète (PSL) : "De tous les hommes, les Prophètes sont ceux qui subissent les plus dures épreuves, ensuite les plus parfaits, puis ceux qui se rapprochent le plus de la perfection…" L'histoire des Envoyés de DIEU (PSE) et de Ses Saints fut-elle ainsi jalonnée d'épreuves allant même quelques fois jusqu'à l'élimination physique. Le Prophète Muhammad (PSL), la plus noble des créatures et la plus aimée de DIEU, eut également à faire face à des épreuves de tous ordres avant de réussir sa mission : né pratiquement orphelin, exactions de se ses contemporains polythéistes, guerres fratricides, dénuement, perte d'êtres chers etc. C'est ainsi que, menacé par les tentatives des mecquois réfractaires à son message, il fut contraint, l'année de l'Hégire, de s'exiler de sa ville natale dans des circonstances décrites par le Coran : "Rappelle-toi lorsque les mécréants ourdirent un complot contre toi pour t'emprisonner, te tuer ou te bannir. Ils conspiraient mais DIEU fit échouer leurs intrigues." En effet la Subtilité Divine dissimulait déjà dans cette épreuve du bannissement le futur triomphe de la Cause de DIEU et la victoire éclatante de la Vérité sur l'erreur…

A l'instar de son illustre Maître (PSL), Cheikh Ahmadou Bamba eut également à subir la rudesse de l'exil lorsque, à la suite des calomnies des chefs locaux et d'accusations fort légères, les autorités coloniales françaises décidèrent, le 5 septembre 1895*, de le déporter vers les contrées inhospitalières de l'Afrique équatoriale où il passera près de huit longues années de solitude, de privations et de persécutions mais également d'adoration à DIEU dans la plus pure unicité et de détermination inébranlable à demeurer "l'esclave de DIEU et le Serviteur Privilégié du Prophète où qu'[il] puisse être…" N'ayant ainsi pour témoins que les éléments, il fit cette admirable profession :

"O Océan de Mayumba! témoigne que je suis l'esclave de DIEU, Celui qui pardonne les péchés, et que je demeure le Serviteur du Prophète Elu ! Témoigne, qu'en tant qu'ami intime du Prophète, celui qui comble d'honneurs ses amis, je rejette toute forme d'association à DIEU et n'adore que Lui seul!"

"Grâce à DIEU, je suis parvenu à mon SEIGNEUR animé d'une foi pure en Son unicité au moment où des chrétiens m'entouraient et que l'Océan s'agitait…"

"J'ai écrit durant mon exil en mer que je ne tendrai jamais ma main vers les Chrétiens adorateurs de l'eau et de la boue, avec l'Aide de DIEU auprès de qui je sollicite la quiétude dans cette vie et dans l'Au-delà"

"Mes Compagnons durant l'exil furent le Coran, le Prophète Elu et ses Compagnons."

Ainsi le Cheikh aura t-il à répondre beaucoup plus tard à son fils et biographe Cheikh Mouhammadou Bachir qui le questionna sur cette époque : "[Au cours de cet éxil] ma connaissance gnostique s'est accrue, mon arrivée à DIEU (wusûl) s'est confirmée, ma certitude a atteint de nouveaux degrés et j'ai obtenu des Grâces Infinies…"

* Ironie du sort ou symbolisme ésotérique ? Une coïncidence significative fut que ces événements eurent, non seulement, lieu au cours du mois de la Naissance du Prophète (PSL), mois de Rabi'u-l-Awwal ("Gamou") que vénérait particulièrement le Cheikh, mais le Conseil Privé fut tenu le jour de 14 de ce mois qui correspond au surlendemain de l'Anniversaire de la Naissance du Prophète (PSL) pour le Service duquel le Voyage est censé être fait. En effet le dernier Messager de DIEU (PSL) est, selon l'hagiographie musulmane, né la nuit du 12 du mois de "Gamou" et a aussi émigré à Médine un jour de 12 du mois de "Gamou". La coïncidence étonnante sera donc que son Serviteur sera aussi appelé à exiler et à entamer le Service qu'il lui destinait au surlendemain de ce jour calendaire correspondant à l'Hégire de son Maître (PSL) ayant eu à subir la même épreuve dans des conditions étrangement similaires. Le Cheikh quittera également sa demeure de Ndame pour son second exil vers la Mauritanie le 14 du mois de "Gamou" (Rabi'u-l-Awwal) 1321…


Comité scientifique Majalis
Source: majalis.org



PiccMi.Com

Mercredi 11 Janvier 2012 - 09:29



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.