contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



"Serigne Mbacké Ndiaye a fomenté le saccage de sa maison et c'est un arnaqueur", selon Abdoulaye Dramé



Le député Abdoulaye Dramé n’a pas été tendre avec le ministre conseiller et porte-parole du chef de l’Etat, serigne Mbacké Ndiaye. Pour solder leur différent entre libéraux à Thiès, Le député, Abdoulaye Dramé traite son rivale «d’arnaqueur», de «menteur», «trompeur». Il va plus loin en l’accusant d’avoir fomenté lui-même le saccage de sa maison le jour des émeutes de l’électricité le 27 juin dernier et d’escroquer chaque fois ceux qui viennent voir le président Abdoulaye Wade et qui en ressorte avec des millions.



"Serigne Mbacké Ndiaye a fomenté le saccage de sa maison et c'est un arnaqueur", selon Abdoulaye Dramé
Les responsables du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) commencent à devenir l’as du déballage. Le député de Thiès, Abdoulaye Dramé est monté au créneau pour descendre en flamme son rival libéral et ministre porte-parole de la présidence de la République. Dans un entretien réalise par nos confrères du journal «Le Quotidien» de ce mardi 23 août le député Abdoulaye Dramé révèle : «il (Serigne Mbacké Ndiaye, Ndlr) ne dit pas la vérité, car il connaît les gens qui ont saccagé son domicile. Beaucoup de responsables ont commandité les saccages de leur domicile pour berner Me Wade. Serigne Mbacké Ndiaye passe son temps à tromper Me Wade». Selon le responsable PDS de Thiès, le porte-parole de la présidence de la République a usé de ces subterfuges parce que «le président voulait le limoger. Serigne Mbacké Ndiaye a alors manœuvré pour échapper à son couperet en disant que sa maison a été attaquée lors des émeutes de l’électricité».

Abdoulaye Dramé ne s’arrête pas en si bon chemin. Et d’ajouter : «C’est aussi un arnaqueur. Il convoie des gens qu’il amène voir le président quand Me Wade débloque 10 millions il met les 5 millions dans sa poche. C’est une mafia organisée autour du président Wade».

Lamba KA (Stagiaire)

source Pressafrik.com



Mardi 23 Août 2011 - 12:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.