contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Serigne Mbaye Sy Mansour : « Nous sommes optimistes pour le règne de Serigne Mountakha Mbacké"



A Touba, ce jeudi pour présenter ses condoléances au nouveau Khalife général des Mourides Serigne Mountakha Mbacké suite au rappel à Dieu de Serigne Sidy Makhtar Mbacké, le khalife général des Tidianes, Serigne Mbaye Sy Mansour a insisté sur l’unité des confréries pour obtenir la satisfaction divine et il est revenu sur les divergences des fêtes religieuses. Après avoir fait une certaine précision sur le croissant lunaire, le khalife général des Tidianes se dit optimiste pour règne de Serigne Mountakha Mbacké.



Serigne Mbaye Sy Mansour : « Nous sommes optimistes pour le règne de Serigne Mountakha Mbacké"
"Ce que nous sommes venus faire à Touba est une obligation qui pèse sur nous en tant que musulmans. Les confréries ont l’obligation de collaborer, d s’unir, de s’entraider, de se respecter, de partager bonheur et péripéties de la vie. Tout ce qui se passe quelque part devra être ressenti par les autres. C’est la seule chose qui pourra nous permettre de vire tranquillement et obtenir la satisfaction divine. Notre devoir c’est de raffermir davantage les liens qui nous unissent : la religion et la parenté", a-t-il, d’emblée, précisé
"Je ne vois pas de différence entre le défunt khalife et son successeur. Serigne Sidy Makhtar Mbacké était un homme pétri de qualités. Son frère Serigne Mountakha, installé avant-hier suscite beaucoup d’espoirs. Nous sommes optimistes pour son règne. Et nous avons en lui beaucoup d’espoirs. Il a travaillé plus d’une décennie aux côtés des anciens khalifes. Que Dieu l’accompagne et guide ses pas", a-t-il prié.
Le khalife général des Tidjanes s’est rendu, ensuite, à Ngouye Mbind chez le défunt Khalife où il s’est entretenu avec le fils aîné de Serigne Sidy Makhtar Mbacké. C’est à cette étape de son déplacement qu’il a évoqué les divergences liées à la célébration des fêtes religieuses. Ainsi, clarifie-t-il, "c’est Dieu qui a organisé la tenue des fêtes religieuses, telles la Korité ou la Tabaski. Tu vois la lune ou on la voit à ta place. Touba n’a pas sa lune à elle, tout comme Tivaouane. La lune appartient à Dieu".


PiccMi.Com

Vendredi 12 Janvier 2018 - 07:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.