contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Serigne Mbaye Thiam relève le ‘’coût dérisoire’’ des Conseils des ministres décentralisés





Serigne Mbaye Thiam relève le ‘’coût dérisoire’’ des Conseils des ministres décentralisés
L’organisation des Conseils des ministres décentralisés n’est pas en contradiction avec la réduction du train de vie de l’Etat prônée par le gouvernement, a indiqué Serigne Mbaye Thiam, estimant que cela a un ‘’coût à la limite dérisoire’’.

Prié de dire si l’organisation des Conseils des ministres dans les régions n’engendre pas de dépense au moment où l’Etat a opté pour une réduction de son train de vie, Serigne Mbaye Thiam a répondu : ‘’Qu’est-ce que cela représente une nuit d’hôtel à Saint-Louis ?’’.

Selon lui, il y a plutôt un ‘’engouement’’ chez les populations qui ont ‘’besoin d’être en contact’’ avec les membres du gouvernement.

Après Saint-Louis, la réunion du Conseil des ministres se tiendra à Kaolack la semaine prochaine.

A Saint-Louis, Macky Sall a rappelé que l’initiative prise de délocaliser la réunion du Conseil des ministres marque, de sa part, toute l’importance qu’il attache à une gouvernance de proximité.

Il a souligné que ‘’c’est tous ensemble et partout, des régions périphériques à la capitale, que nous devons nous mobiliser pour faire face aux nombreux défis auxquels notre pays est confronté’’, selon le communiqué publié à l’issue de la rencontre.

Le président de la République a également estimé qu’il est arrivé ‘’le moment pour notre pays de faire le bilan de la décentralisation et de la régionalisation de 1996, afin d’aller plus loin en approfondissant et en élargissant la gouvernance locale’’.

A cet effet, il a demandé au gouvernement de ‘’préparer l’acte III de la politique de décentralisation de notre pays en engageant les études et concertations nécessaires autour notamment de nouveaux transferts de compétences, de la réorganisation des relations entre l’État et les collectivités locales et de la communalisation intégrale’’.

Pour la région de Saint-Louis, un portefeuille de projets et de programmes d’un montant de 306,7 milliards de francs sera mis en œuvre sur la période 2012-2014. Le suivi de ces projets se fera dans les départements ministériels concernés, a indiqué le porte-parole du gouvernement.

Macky Sall a aussi demandé la mise en œuvre rapide du Projet de développement touristique de Saint-Louis d’un coût de 15,5 milliards de francs, l’exploitation du complexe agropôle de Mpal dans les meilleurs délais et de plusieurs autres projets de développement de la région concernant la sécurité alimentaire dans le département de Podor.

Il en est de même de la réalisation de la seconde phase du programme chaine de froid à Dagana, la construction des routes Richard Toll-Ndioum et Ndioum-Ourossogui, ainsi que les études et la réalisation de la route de désenclavement de l’Ile à Morphil, de Diatar à Saldé, selon le communiqué du Conseil des ministres.

Aps

Vendredi 8 Juin 2012 - 09:02



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 14 Octobre 2017 - 11:19 Côte d'Ivoire : crash d'un avion cargo


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.